Coupe du Monde DH 2021 #4 | Lenzerheide :
les Français puissance 4 !

Sport
4 septembre 2021 — Christophe Bortels

Cet après-midi avaient lieu les finales de la descente à Lenzerheide, quatrième et déjà dernière manche européenne de la coupe du monde 2021 avant la double épreuve américaine de Snowshoe dans 10 jours. Les Français ont-ils réussi à confirmer leurs très bons résultats des qualifications ? Réponses :

Après Leogang, Les Gets et Maribor, Lenzerheide marquait déjà la fin du bloc européen de 4 manches de coupes du monde entamé en juin. Les descendeurs s’envoleront ensuite pour les Etats-Unis où ils auront droit à une double épreuve en une semaine pour conclure cette saison 2021. Ce sera à Snowshoe, en Virginie-Occidentale.

Ce week-end, les pilotes comptaient bien poursuivre sur la dynamique des championnats du monde… pour celles et ceux qui y ont brillé en tout cas. Pour les autres, c’était l’occasion de laisser derrière eux les déceptions et d’aller de l’avant ! Restait juste à dompter cette si particulière piste de Lenzerheide…

Hommes

Ce n’était peut-être pas la course la plus passionnante de la saison… jusqu’à ce qu’on arrive dans les dix derniers pilotes de cette finale ! Laurie Greenland lance les hostilités en améliorant la marque de plus d’une seconde et demie, un chrono sur lequel vont dans la foulée buter Rémi Thirion et David Trummer. Plus que 5 pilotes au départ. Et la suite se résume exclusivement en une offensive française assez phénoménale… Thibaut Dapréla ? Meilleur temps ! Loïc Bruni ? 0.173s plus rapide ! 3e des qualifs au milieu de la ribambelle de Français, Danny Hart signe le 4e temps provisoire.

C’est déjà officiel, la victoire sera bleu-blanc-rouge puisqu’il ne reste alors plus que deux Français au départ : Amaury Pierron et Loris Vergier. Le premier sort un joli run, suffisant pour un podium mais pas pour la gagne, et hérite de la 3e place provisoire. Vergier, lui, joue avec nos nerfs ! Il est en avance au 1er intermédiaire, au 2e aussi, mais surprise, c’est rouge au 3e… puis à nouveau vert au 4e et dernier split. Mais pour à peine 6 centièmes de seconde ! Impossible de dire dans quel sens ça va basculer. Dernière chicane, dernier saut, la ligne d’arrivée… c’est vert pour 0.197s ! Loris Vergier signe à Lenzerheide sa 2e victoire cette saison et la 5e de sa carrière.

Les Français réalisent un carton quasi plein puisqu’ils prennent les 4 premières places de la course ! Loïc Bruni est 2e, Thibaut Dapréla 3e et Amaury Pierron (ici en photo) 4e. Le seul non-Français sur le podium est Laurie Greenland, 5e.

Pour compléter le top 10, on retrouve Danny Hart (6e), Dakota Norton (7e), Reece Wilson (8e), Rémi Thirion (9e) et Finn Iles (10e).

Benoît Coulanges s’est montré moins percutant à Lenzerheide qu’aux championnats du monde la semaine dernière et termine à la 14e place.

Diminué par une blessure suite à une chute aux entraînements, Greg Minnaar n’a pas vraiment pu faire honneur à son maillot de champion du monde. Il prend la 19e place.

Autre déception, celle du 2e du classement de la coupe du monde avant cette manche : Troy Brosnan. Déjà passé à côté de ses qualifs suite à une crevaison, il a cette fois fait une erreur en tout début de run et échoue à la 48e position.

Download (PDF, 193KB)

Femmes

La course a été particulièrement disputée chez les femmes, la plupart des pilotes réussissant à battre le chrono de référence précédemment établi. Mais au final, les écarts sont importants, et c’est une fois de plus Myriam Nicole qui a été intraitable avec ses concurrentes ! Déjà première des qualifs, la championne du monde 2021 a confirmé en finale en signant un superbe run tout en maîtrise, et relègue Tahnée Seagrave, 2e, à plus de deux secondes et demie.

Pourtant, la Britannique est la seule à limiter plus ou moins les dégâts, car derrière, c’est bien plus marqué encore… Vali Höll signe une belle 3e place, mais elle termine à plus de 6 secondes de Myriam Nicole, alors que Nina Hoffman et Camille Balanche, qui complètent le podium, échouent toutes deux à 8 secondes et demie.

Une semaine après avoir décroché la médaille d’argent aux Worlds de Val di Sole, Marine Cabirou prend la 6e place de cette finale de coupe du monde, devant Mille Johnset (7e), Monika Hrastnik (8e), Anna Newkirk (9e) et Veronika Widmann (10e).

Les deux autres Françaises présentes en finale, Mathilde Bernard et Lauryne Chappaz, terminent respectivement 12e et 14e.

Download (PDF, 184KB)

Juniors

Après avoir été dominé d’un cheveu en qualifications par Pau Menoyo Busquet, le nouveau champion du monde Junior Jackson Goldstone a remis les pendules à l’heure ce samedi. Il remporte la course devant l’Espagnol avec un peu plus de 2 secondes d’avance. Le Néo-zélandais James MacDermid complète le podium, à un peu plus de 4 secondes.

Premier Français du classement, Loïc Martin termine 13e alors qu’Oisin O’Callaghan, champion du monde sortant, prend la 24e et avant-dernière place alors qu’il était pourtant 3e au premier intermédiaire. Ethan Craik, lui, a été victime d’une crevaison et termine 23e, juste devant O’Callaghan.

Download (PDF, 186KB)

Izabela Yankova est dans une dynamique impressionnante, pour ne pas dire dans une classe à part. Sacrée championne du monde à Val di Sole avec plus de 10 secondes d’avance, elle en comptait pratiquement 20 d’avance hier en qualifications. Cette fois, l’écart est moindre – “seulement” 3 et demie -, mais c’est bien une nouvelle victoire que signe la Bulgare à Lenzerheide ce week-end. Derrière elle, la canadienne Gracey Hemstreet et la Norvégienne Kine Haugom inversent leurs positions des qualifs en prenant respectivement les 2e et 3e places. A la 5e position, on retrouve Leona Pierrini, la seule Française dans cette finale Juniors.

Download (PDF, 184KB)

Rendez-vous plus tard ce week-end pour les résultats du XC et dans une dizaine de jours pour les manches finales de la DH et du XC à Snowshoe, aux Etats-Unis !