Une saison au soleil avec Poudre d’Escampette

Nature
19 février 2019 — Elodie Lantelme

Épisode 2 – Caractère corsé

Ile de caractère, entre mer et montagne, la Corse est une destination de choix pour le vélo en général. Elle recèle un vrai potentiel VTT. Bien décidées à découvrir quelques trails dans le maquis, nous avons donc mis le cap sur le sud de l’île pour un week-end de 3 jours au guidon de nos enduros. 

Corsica Ferries proposant une traversée Toulon-Porto Vecchio de nuit, nous sommes arrivées au petit matin, prêtes à grimper sur nos vélos pour suivre notre pote Jérôme Rolland, pilote Giant installé en Corse depuis quelques années. 

Ni une ni deux, nous voici partis en direction de Bonifacio pour un petit tour de décrassage le long des célèbres falaises. À peine avions-nous eu le temps de profiter du paysage et des sentiers secs et caillouteux du coin, qu’un énorme orage est venu doucher notre enthousiasme.

Nous avons trouvé refuge dans la vieille ville, explorant ruelles et remparts jusqu’en fin d’après-midi. Une façon ludique et originale de faire du tourisme !

Nous avons quitté Bonifacio en fin de journée pour rejoindre Zonza, dans les montagnes. Un camp de base idéal pour le VTT, avec à proximité deux spots réputés : la forêt de Bavella et celle de l’Ospédale, dont le lac ferait presque penser à un paysage canadien. 

Le lendemain matin, nous avons mis très tôt le cap sur les aiguilles de Bavella. Depuis le parking du col, un peu de pédalage termine de nous réveiller afin de rejoindre le sommet des tracés enduro balisés qui serpentent dans la forêt de Bavella. Les trails sont entretenus mais restent très naturels, davantage ambiance singles que bike-park de station, et c’est hyper agréable à rouler ! Il y en a pour tous les goûts: du technique, du plus facile, le tout au milieu des fougères et des pins. 

Les pistes s’entrecroisent régulièrement, donc vous pouvez mixer les unes et les autres tout au long du run : à vous de faire votre choix parmi les 34 tracés répertoriés ! Il existe aussi une zone de sauts mais également des tracés plus cool pour les familles. L’entretien est réalisé par la société privée « Bikepark de Bavella », qui propose également des navettes, avec différents forfaits horaires ou journée (40€ la journée), ainsi qu’un parc de location de vélos et des moniteurs diplômés si besoin. 

À 14h30, on a bien roulé, mais toujours pas mangé. On grignote donc rapidement à Zonza. Une fois de plus, l’orage nous rattrape et fait tomber à l’eau notre programme de l’après-midi dans la forêt de l’Ospédale. On dit que le spot est fabuleux, il nous faudra revenir pour en profiter à fond !

Nous regagnons l’ouest de Bonifacio afin d’éviter la pluie. Jérôme nous promet une crique de toute beauté pour le sunset. Après du pédalage sous une chaleur écrasante et une courte descente, nous goûtons enfin avec délice les eaux cristallines dans un décor de rêve. On laisse la lumière tomber à l’horizon puis nous prenons le chemin du retour vers Bonifacio.

3e jour, jour du départ, jour le plus chaud également. Bye bye les orages, bonjour soleil et chaleur! Après un peu de vélo le matin sur le littoral dans les secret spots de Jérôme, nous rejoignons la baie de Sant’Amanza, où un couple de ses amis tient une base nautique, histoire de profiter un peu de la plage… avec de grimper dans le bateau du retour. 

Les spots pour rouler

Bike-park de Bavella

Trente-quatre tracés enduro s’étendent depuis le col de Bavella jusqu’à Zonza.

Infos sur: http://www.bikepark-bavella.com

Forêt de l’Ospédale

Que des tracés naturels! Alors à vous de jouer, entre carte IGN et  moteur de recherche de traces, tels que Trailforks ou Utagawavtt notamment.

Bonifacio

Là aussi, vous trouverez bon nombre de traces sur les sites spécialisés. Davantage cross-country, la grande boucle de Bonifacio est un classique du genre. 

Pour se loger

À Zonza

Hôtel du Tourisme. Tenu par Denis Bertini, passionné de VTT, ce joli petit hôtel aux chambres spacieuses dispose d’une situation idéale, et d’une magnifique piscine avec vue sur les montagnes. Cerise sur le gâteau, un petit déjeuner gourmand à souhait !

À Bonifacio

Hôtel Solemare. Situé sur le port, de l’autre côté du quai le plus animé, ce bel hôtel dispose d’une magnifique vue sur les bateaux et la cité historique. Le petit déjeuner sous les arcades, face au port, est carrément génial. Parking privé et sécurisé. 

Pour manger

À Zonza

Restaurant le Randonneur. Grande terrasse ombragée, cuisine simple mais typique et chaleureuse… le Randonneur, c’est un peu le QG des riders locaux. Que vous ayez envie de goûter aux spécialités corses, à leur fameux carré d’agneau au feu de bois, ou opter pour une savoureuse pizza, ne manquez pas le moelleux à la châtaigne corse et au chocolat en dessert !

Pour faire du wake, grignoter en bord de plage

Maora Beach, dans la baie de Sant’Amanza, à Bonifacio. Un joli spot pour déjeuner sur la plage et faire du ski nautique, du paddle, du wake ou de la bouée !

Photos © Maxime Marrimpoey

Pour découvrir le dernier épisode de Poudre d’Escampette dans l’arrière-pays niçois, cliquez sur le lien ci-dessous