Championnat de France XC 2018 : Pauline Ferrand-Prévot conserve son maillot

Sport
21 juillet 2018 — Paul Humbert

C’est dans la Jura que le maillot de championne de France a été remis en jeu sur le circuit de Lons le Saunier. Sur un parcours de 4,6 kilomètres, les catégories Elite Dames et Espoir Dames se sont affrontées dans une même course. À l’issue des 5 tours, Pauline Ferrand-Prévot est magistrale et s’impose avec un écart impressionnant. Chez les Espoirs, c’est Lucie Urruty qui l’emporte, en grimpant à la 2ème place de la course. 

Pauline Ferrand-Prévot réalise une superbe performance sportive en maîtrisant de bout en bout une course importante pour elle. Elle s’impose en patronne et accroche un nouveau maillot de championne de France, le 6ème consécutif.

La pilote Canyon, sur son nouveau Lux 2019, s’accorde 20 secondes de marge à chaque tour. Imperturbable, et informée de l’évolution de la course par Julien Absalon, en vélo électrique sur le bord du parcours, elle réalise un coup de maître.

On pourrait se contenter de cette information mais la course derrière elle n’a pas été de tout repos. Dans cette épreuve, deux courses et deux maillots sont en jeu. Celui de la catégorie Elite mais également celui de la catégorie Espoir.

Si le premier maillot est rapidement attribué, le second a été l’objet d’une longue bataille entre Lucie Urruty et Hélène Clauzel. Le duo a longtemps couru ensemble, la pilote Scott-Creuse Oxygène a pris l’avantage dans le quatrième tour en déposant l’Alsacienne Hélène Clauzel.

Cette dernière rétrograde et se fait dépasser par Julie Bresset qui, après s’être défaite de Loana Lecompte, vient produire un énorme effort en fin de course en reportant la médaille de bronze au scratch et la seconde place en catégorie Elite. La Bretonne commente à l’arrivée : “Cette médaille de bronze fait toujours plaisir sur les championnats de France, surtout que je reprends cette année. C’est agréable d’avoir de bonnes sensations même si c’était dur en début de course. C’est bon de voir qu’il y a des Espoirs qui poussent et si je n’ai pas voulu me mêler du titre, il a fallu que je me remette dans la course pour aller chercher le podium. Je me suis lancée tard et Lucie était très forte. Quand j’ai vu que j’étais seule, j’ai pris les choses en main pour aller les chercher.”

Alors qu’on pensait les positions sécurisées, de nombreux mouvements ont lieu en fin de course et c’est Léna Gerault qui termine au mental et passe, elle aussi, devant Hélène Clauzel. Elle termine donc quatrième de la course et 2e de sa catégorie.

Derrière ce top 5, on retrouve Margot Moschetti, Marion Colin, Anaïs Grimault, Alizée Patire, Audrey Menut et Aurélia Perry.

Pauline Ferrand-Prévot et Lucie Uruty réalisent ce qu’il y a de plus dur à l’approche d’un championnat de France : conserver un maillot de tenante du titre. Les deux athlètes nous prouvent donc qu’elles sont les plus légitimes pour porter ces maillots tricolores.

Sur la ligne d’arrivée, Pauline Ferrand-Prévot commente sa course : “J’ai essayé de passer devant dès le début de course pour construire mon avance puis l’accroitre. Je savais qu’il y avait eu beaucoup de crevaisons pendant la course Espoirs et je voulais avoir suffisamment d’avance en cas de problème. Le circuit était physique avec des montées raides et peu de possibilité de récupérer en descente. C’est dur comme course mais c’est une bonne charge d’entraînement pour la suite de la saison. J’ai l’habitude d’1H20 de course et là on était 10 minutes plus long, ça compte. Je ne devais pas m’endormir parce que même avec de l’avance, on continue de se poser des questions. Je suis contente d’avoir gagné. Ce maillot je l’ai depuis 6 ans et j’ai l’impression qu’il fait un peu partie de moi. Je repars en bleu-blanc-rouge et je suis fière de porter les couleurs de mon pays.”

Les résultats complets :

Download (PDF, 1.87MB)