Cannondale Enduro Tour #1 : Sainte Marie | Retour à la mine !

Sport
20 mai 2019 — Paul Humbert

C’est l’heure de la reprise ! Alors qu’à moins de 200km de là débutait la coupe du Monde de XC à Albstadt, le Cannondale Enduro Tour reprenait ses droits en Alsace, à Sainte-Marie-aux-Mines. Avec un plateau, comme souvent, très relevé, Bart de Vocht s’impose chez les hommes quand Oceane Husson fait de même chez les dames. 

Quatre spéciales attendaient les coureurs, sur un tracé de 38km. Une spéciale de moins que l’année passée, mais du dénivelé en plus et des chronos plus longs, voilà ce qui était au programme de cette première manche du championnat d’enduro de l’Est de la France. 

On retrouvait de nombreuses catégories, toutes bien représentées, avec de nombreux jeunes et une belle délégation E-bike, aux côtés des catégories plus « classiques ». 

On comptait 17 femmes au départ, et, chez les hommes, une sacré délégation d’athlètes avait fait le crochet par Sainte-Marie-aux-Mines. On retrouvait des habitués comme Ludovic Oget, Levy Batista, Eliott Baud, Pierre-Charles Georges…

…mais également des enduristes venus de plus loin comme François Bailly-Maître, Bart de Vocht, Julien Soussigne et Olivier Bruwiere. 

Enfin, Damien Oton a fait le choix de s’inscrire sur cette course pour relancer sa saison après sa blessure qui l’a tenu à l’écart des EWS. 

Du côté des descendeurs, on retrouvait Rémi Thirion, venu s’entraîner sur des chronos « longs », en préparation de la manche de coupe du Monde de Fort William. 

Rémy Absalon était lui aussi présent, au guidon de son E-Genius, pour batailler dans la catégorie VTTAE. 

Côté spéciales, les nombreux coureurs sont rentrés aux anges, après avoir pu rouler des tracés tout frais et conçus pour l’occasion. Après une petite pluie pendant la nuit, la terre était juste parfaite pour aller se tirer la bourre dans les spéciales. 

Il fallait garder son « flow » pour espérer aller vite, le terrain étant « frais » et encore peu marqué. Le rythme de l’enduro est allé crescendo avec la plus courte des spéciales en ouverture, pour finir par une belle et longue spéciale qui amenait les coureurs au centre de la ville après plus de 6min30 de course pour le plus rapide. 

Côté chrono, c’est Océane Husson qui met tout le monde d’accord chez les dames avec 3 spéciales remportées sur les 4 et près de 26 secondes d’avance à l’arrivée. Elle devance Carla Coester qui remporte la spéciale 2 et Servane Meyer. 

Chez les cadets, la course est remportée par Géraud Heine et par Théo Ruhlmann chez les juniors. 

Florian Golay gagne chez les Masters 40, et Michael Wirth fait de même chez les Masters 50. 

La catégorie Ebike est remportée par Rémy Absalon, devant Maxime Rémy et Florian Grohens. 

Enfin, au scratch, c’est un Belge qui remporte la course pour la seconde année consécutive. Bart de Vocht continue sur sa belle lancée de l’Amblève et succède à Martin Maes, vainqueur à Ste-Marie en 2018. 

Rémi Thirion trouve lui aussi son rythme, remporte une spéciale et se positionne deuxième à 3.80 secondes. 

Damien Oton termine 3ème de la journée, pour sa reprise et sans douleur au poignet, ce qui est probablement la meilleure des nouvelles ! 

Le podium est complété par Eliott Baud et Levy Batista. 

Enfin, un Cannondale Enduro Tour n’en serait pas un sans ses animations, distributions de lots et autres jeux. 

Toujours dans une athmosphère plus que conviviale, la course s’est terminée par un repas et des sourires des participants pour toute l’équipe de l’organisation et ses bénévoles. 

Les résultats complets  : 

Download (PDF, 578KB)

Le site de l’organisation :  www.cannondale-endurotour.com/sainte-marie-aux-mines