Ardennes Trophy 2017 : Massaer en démonstration

Sport
6 juin 2017 — Christophe Bortels

4e manche du BAMS (Belgian Ardennes Marathon Series) 2017, l’Ardennes Trophy nous a une fois de plus offert son lot d’exploits sportifs, de paysages somptueux et de lieux magiques, le tout sous un généreux soleil et des températures estivales. Revivez la 28e édition de cette épreuve mythique du calendrier belge grâce à notre grand portfolio !

Lundi 5 juin, jour de Pentecôte : le centre du village de La Reid est en effervescence. Des coureurs s’échauffent, d’autres sont déjà en place au départ, la police bloque doucement certains accès et les motos ouvreuses se préparent… Dans quelques minutes va être lancée la 28e édition de l’Ardennes Trophy !

9h30 : c’est parti, les coureurs du 65km (la distance intermédiaire) prennent le départ !

10 minutes plus tard, les 428 concurrents du 95km s’élancent sur une autre boucle. Ils seront imités peu après par les participants au 35km.

Après quelques kilomètres seulement, les marathoniens traversent le premier lieu marquant de cet Ardennes Trophy : la Charmille du Haut-Maret, ce long tunnel constitué de milliers de charmes… Magique !

Wietse Bosmans emmène alors le peloton de tête du 95km, avec dans son sillage pas mal de grosses pointures comme Bas Peters, Philip Van Hemelen, Jories Massaer, Bram Saeys, Ramses Bekkenk ou encore Ken Van Den Bulke.

95km au programme donc pour la plus longue des trois distances, pour plus de 2500m de dénivelé positif, et pas moins de 26 côtes répertoriées ! Heureusement, ces panneaux d’informations donnent à chaque fois un aperçu de ce qui attend les concurrents… Après tout, dans Pentecôte, il y a pente et côte !

Aux gués de Winamplanche, après 17km, c’est toujours Wietse Bosmans aux avant-postes, mais il sera malheureusement contraint à l’abandon peu après l’heure de course…

Ce passage est une formalité pour certains coureurs…

…un peu moins pour d’autres !

Le charme de l’Ardennes Trophy, c’est notamment la traversée de certains domaines privés, accessibles uniquement le jour de la course.

Le Château d’Hodbomont fait partie de ces lieux d’exception ouverts pour l’occasion. L’ancienne propriétaire de cette charmante demeure avait pour habitude d’accueillir les concurrents avec une petite flûte de Champagne, cette fois-ci l’atmosphère était un peu moins chaleureuse… Mais qu’importe !

Nous sommes à la moitié de l’épreuve, l’occasion de faire un point sur la tête de la course. Et c’est Joris Massaer, lancé dans un long cavalier seul après une bonne heure de course, qui fait le premier son entrée dans la cour du Château… Il compte alors plus de 3 minutes d’avance !

Un autre concurrent apparaît, seul lui aussi ! Fausse alerte, il s’agit d’une coureuses du 65km, dépassée peu de temps auparavant par Massaer…

Voilà enfin le “vrai” groupe de poursuivants, emmené par Ken Van Den Bulke, suivi entre autres par Bas Peters, Bram Cools et Kevin Van Hoovels.

Un autre groupe est en poursuite quelques minutes derrière le premier, dans lequel on retrouve notamment Julien Delaet et Bram Saeys.

Le 65km en fatbike ? Oui mossieur !

La terrible côte menant au Château de Franchimont, après 66km, a mis les organismes à rude épreuve…

Mais en haut, c’est la récompense avec l’inoubliable passage dans les douves, au pied du Château !

C’est là aussi qu’on retrouvait l’un des généreux ravitos qui font le succès de l’Ardennes Trophy…

Vous reprendrez bien un peu de tarte au riz ? La spécialité du village de Tancrémont voisin est tout simplement irrésistible…

Encore une jolie carte postale offerte par l’Ardennes Trophy !

Mais assez flâné, il est temps de rejoindre l’aire d’arrivée pour assister au 4e sacre de Joris Massaer sur cette épreuve ! Le Belge a outrageusement dominé cette course et termine avec pratiquement 5 minutes d’avance…

Le Néerlandais Bas Peters sprinte pour s’assurer la 2e place…

…mais Kevin van Hoovels était cuit et n’a pas réagi à l’ultime attaque de Bas Peters, content malgré tout de monter sur la 3e marche du podium.

Discret durant la course, Arne Daelmans prend la 4e place de ce 95km et termine lui aussi à bout de forces.

Comme en témoigne l’état du vélo du vainqueur, le terrain était gras par endroits, mais globalement sec et roulant, une bonne chose vu la difficulté du parcours !

5e au scratch et 1ère place en Elite pour Bram Cools.

Julien Delaet n’a pas pu accrocher le bon wagon en début de course, mais il a grappillé des places tout au long de l’épreuve pour finalement terminer dans le top 10 : 9e place pour le Brabançon qui revient tout juste des Chemins du Soleil où il a terminé 2e avec le Français Sébastien Pelé.

Derrière, on assiste à de belles scènes sur la ligne d’arrivée…

Rendez-vous l’année prochaine pour la 29e édition de l’Ardennes Trophy, toujours organisé le lundi de Pentecôte, qui en 2018 tombera le 21 mai. Quant à la 5e manche du Belgian Ardennes Marathon Series, elle se tiendra dans le cadre du Raid des Hautes Fagnes, le 25 juin à Malmedy !

Résultats :

Download (PDF, 205KB)