All Mountain Challenge 2018 :
le portfolio

Sport
23 avril 2018 — Christophe Bortels

Nouveaux parcours, nouvelle équipe organisatrice, nouveau QG : les changements étaient nombreux pour cette quatrième édition du célèbre combiné enduro + XC, toujours disputé à Millau. Récit et photos :

Pour son édition 2018, le Mondraker All Mountain Challenge avait cette fois posé ses valises dans la très charmante petite commune de Creissels, à deux pas de Millau (Aveyron).

170 pilotes avaient répondu présent, prêts à se mesurer à 4 spéciales d’enduro le samedi puis une poursuite XC de 29km le dimanche.

C’est au niveau de l’organisation que se trouvait le principal changement : exit Wildtrack (Biivouac, etc), place à Mountainbike Enduro, une association belge également coordinatrice de la Coupe de Belgique d’enduro. Avec toujours, évidemment, le soutien précieux du très dynamique CSO Millau !

Jour 1 : l’enduro

Au programme de la journée : rien de moins que les quatre spéciales de la deuxième journée de l’Enduro World Series 2017, soit 41km et 1700m de D+… Avec, au départ de la SP1 (Boundoulaou), une vue imprenable sur le célèbre viaduc de Millau !

Si en début de matinée il faisait encore un peu frais, les températures vont rapidement grimper en cours de journée, le samedi comme le dimanche, pour aller flirter avec les 30°, rendant un peu plus difficile encore un programme déjà bien corsé.

Le public ne s’y était pas trompé en venant s’amasser autour de ce passage particulièrement technique de la SP2, la Mini DH. Une simple formalité pour certains…

…un peu moins pour d’autres ! Plus de peur que de mal heureusement, on vous rassure.

Autre option : jouer la sécurité et passer à pied !

Les spéciales n’ont en tout cas pas été tendres avec le matériel, la preuve…

Paul Gayral, le local, est parvenu à déjouer les pièges de ces traces qu’il connaît bien et s’impose sur l’enduro après avoir signé le scratch dans trois des quatre spéciales.

Deuxième à 18s, Kevin Miquel a pris le scratch dans la 4e spéciale et terminé deuxième des trois autres.

C’est Louis Jeandel qui prend la 3e place de l’enduro, à 49s de Paul Gayral.

Julien Soussigne, l’un des quatre belges présents sur l’épreuve, a fait honneur à son statut de double vainqueur de la Belgian Enduro Cup en terminant 4e (+51s) à l’issue de la première journée de course.

Vainqueur du All Mountain Challenge de Millau en 2017, Alexis Chenevier complétait le top 5, 1min04 derrière le vainqueur du jour. Voilà qui promettait une poursuite trépidante le lendemain, lui qui est toujours très fort sur le XC !

Jour 2 : la poursuite XC

En ce deuxième jour de course, c’est sur un tout nouveau parcours de XC absolument somptueux, tracé sur le plateau du Larzac, que les concurrents vont s’affronter. 29km, 600m de D+, le tout quasi exclusivement en monotrace… Un régal !

Changement de format, et donc changement radical de tenue pour certains qui sont clairement passés en mode “crosseux” !

Les vélos sont placés en grille, les pilotes démarreront l’un après l’autre sur le XC, dans l’ordre des résultats de l’enduro et avec un écart multiplié par un coefficient variable, qui était de 4 ce week-end. Autrement dit, si vous étiez à 1 minute du meilleur pilote au terme de l’enduro, vous vous élanciez 4 minutes après lui sur le XC…

L’ambiance est bon enfant avant le départ, on compare ses pressions de pneus, on se chambre gentiment sur les choix de vélos, leurs avantages et inconvénients…

…car on ne l’a pas encore dit, mais c’est l’essence même de cette épreuve : tout le week-end doit se faire avec la même monture ! Voilà pourquoi fourche, roues, triangles avant et arrière sont marqués.

11h, c’est parti ! En tête au terme de l’enduro, Paul Gayral s’élance donc en premier. Il sera imité, coefficient de 4 oblige, par Kevin Miquel 1min12 plus tard, tandis que Louis Jeandel, Julien Soussigne et Alexis Chenevier partiront respectivement 3min16, 3min24 et 4min16 après Paul Gayral.

3km après le départ, Paul Gayral est toujours en tête.

Kevin Miquel, deuxième, est lui aussi toujours à sa place et a même déjà repris une vingtaine de secondes sur le leader.

Derrière par contre, il y a du changement et c’est un trio qu’on voit arriver : parti 5e, Alexis Chenevier (au centre de l’image) a déjà dépassé Julien Soussigne, qui avait démarré 52s avant lui, et s’apprête à faire de même avec Louis Jeandel, parti 3e 1 minute tout pile avant Chenevier !

La grosse bagarre est lancée, le tout sous l’oeil intrigué de la faune locale…

Km 13, c’est fait ! Alors qu’on approche de la mi-course, Alexis Chenevier a pris seul les commandes de l’épreuve !

Derrière l’homme de tête, Kevin Miquel a rejoint Paul Gayral. Le duo pointe alors à 35s de Chenevier. Respectivement 4e et 5e, Louis Jeandel et Julien Soussigne se suivent de près à plus de 2min30 de la tête de course.

C’est sans surprise qu’Alexis Chenevier se présente seul et en premier à l’arrivée, remportant à nouveau le All Mountain Challenge de Millau après avoir bouclé le XC en 1:20’52” !

Qui de Paul Gayral ou Kevin Miquel va prendre la deuxième place ? Eh bien c’est Kevin Miquel !

Alors qu’on s’attend à voir apparaître Paul Gayral, c’est un ebike, piloté par Damien Labit, qui se présente ! Logiquement vainqueur de sa catégorie, il signe aussi le meilleur temps absolu sur le XC avec 1:16’50”.

Louis Jeandel et Julien Soussigne (ici en photo) prennent les 3e et 4e place au scratch.

Parti en premier sur le XC, Paul Gayral a quant à lui perdu des plumes en deuxième moitié de course et termine finalement 5e de l’épreuve.

La fin du parcours XC empruntait la dernière spéciale de l’enduro de la veille, et notamment son fameux pierrier qui aura fait des dégâts sur les organismes déjà bien fatigués par deux jours de course…

Chez les Juniors, c’est le Belge Jonas Debois qui s’impose, juste devant Jules Fabre et Edgar Bousquet qui ont tout roulé très fort sur le XC !

On retiendra aussi la victoire de Jean-Marc Picard (ici en photo) en Master 2, Christophe Chapelain faisant de même chez les Master 1.

Première Dame, Nadine Sapin l’emporte quant à elle devant Estelle Relave et Juliette Courtigne.

L’avenir du All Mountain Challenge est encore incertain à l’heure d’écrire ces lignes, mais au vu du succès de cette édition, de la qualité des traces et du potentiel incroyable de la région, sans oublier le concept particulièrement original, on espère vraiment que l’équipe organisatrice et le CSO Millau pourront remettre ça en 2019 !

Résultats Enduro :

Download (PDF, Inconnu)

Classement après XC :

Download (PDF, Inconnu)