Acheter, vendre et surtout expédier son vélo : on a testé la méthode Biked

Tech
31 mars 2022 — Olivier Béart

Acheter ou vendre son vélo en seconde main comprend toujours une part d’incertitude et de prise de tête. Biked, le nouveau site de vente entre particuliers proposé par Probikeshop, veut justement chercher à faciliter tout cela en proposant un service complet qui permet non seulement de sécuriser les aspects financiers de l’opération, mais qui offre aussi une option d’envoi du vélo à un tarif très concurrentiel. Nous avons simulé une vente de vélo entre la rédaction liégeoise de Vojo, en Belgique, et celle d’Annecy en France pour voir concrètement comment tout cela fonctionne !

Nous vous avons déjà parlé de Biked, la nouvelle plateforme dédiée à la seconde main lancée par Probikeshop l’été dernier (voir ici). En deux mots, en plus d’être spécialisée vélo, cette plateforme entend aussi se différencier par le service qu’elle offre à ses utilisateurs, qu’ils soient vendeurs ou acheteurs. Tout cela est inspiré par ce qui existe dans le domaine de l’habillement et la référence à Vinted dans le nom de la plateforme qui nous occupe ici n’est pas une coïncidence, même si les deux sont totalement indépendants.

Non seulement la transaction est sécurisée puisque Biked joue le rôle d’intermédiaire de confiance, mais en plus la plateforme propose un service permettant d’expédier facilement un vélo dans toute la France et même en Belgique pour un tarif plus que raisonnable. Au-delà des mots, nous avons eu envie d’essayer le concept avec un vélo de test que nous devions expédier depuis la rédaction belge de Vojo vers notre bureau d’Annecy en France.

Toute personne qui a déjà vendu ou acheté un vélo en seconde main sait que cela peut vite se transformer en prise de tête. Si vous trouvez un vélo pas trop loin de chez vous et que vous pouvez conclure la transaction en face à face, tout va bien. Mais cela limite quand même fortement le choix. Et si vous trouvez le vélo de vos rêve de l’autre côté du pays, c’est souvent parti pour la gloire ! C’est là que Biked veut se démarquer des plateformes généralistes.

La sécurisation de la transaction

Pour ce qui est du côté financier, Biked propose de jouer le rôle d’intermédiaire de confiance afin que tout le monde, acheteur et vendeur, puisse aborder cette phase avec sérénité. Prenons l’exemple de notre gravel, qu’Olivier vendrait à Léo pour la somme de 3000€. Une fois la vente confirmée, Léo va transférer la somme à un intermédiaire bancaire (MangoPay) lié à Biked qui va, dès les fonds reçus, prévenir le vendeur. Celui-ci a ensuite 5 jours pour expédier le vélo et les fonds ne sont libérés qu’une fois que l’acheteur a confirmé la bonne réception du colis.

En cas de pépin durant le transport, le vélo est assuré pour sa valeur de vente et l’acheteur dispose d’un droit de rétractation de 48h si le produit n’est pas conforme à ses attentes (il ne paie que les frais de retour et de transaction). Cela a forcément un coût, mais qui reste selon nous très raisonnable par rapport à la tranquillité d’esprit offerte. Biked ajoute 5% + 0,70€ au prix de vente soit, dans notre cas, 150,7€ de frais à ajouter au prix de vente de 2000€ (à charge de l’acheteur).

Tout cela c’est bien joli, mais au-delà de l’aspect financier, c’est souvent le côté pratico-pratique de l’expédition qui coince. Non pas tant à cause du poids du vélo (même pour un VAE, on dépasse rarement les limites), mais plutôt de la taille du colis qui dépasse la plupart des standards classiques (La Poste, Mondial Relay, etc) et qui impose le recours à des services très coûteux qui peuvent être facturés plusieurs centaines d’euros par des firmes de courrier express. Là aussi, Biked a voulu proposer une solution sûre et pas trop chère.

L’emballage

Premier point : l’emballage. Si vous n’avez pas de caisse de vélo à disposition, ni de magasin qui peut vous en donner une, Biked propose un “kit d’expédition” composé d’une grande boîte permettant de mettre le vélo en entier sans démonter les roues, de tubes de protection en mousse pour le cadre, de papier à bulles et de colliers de serrage. Mis à part une paire de ciseaux pour découper les protections à bonne dimension et du papier collant pour fermer la caisse, tout est compris.

Ce kit est facturé 20€, livraison à domicile comprise, ce qui est quasiment donné. A noter que vous pouvez le commander aussi en dehors de toute transaction et qu’il peut s’agir d’un bon moyen de disposer d’un kit de transport de qualité à bon prix si vous devez voyager en avion avec votre vélo par exemple. Il y a même une petite check-list sur la boîte pour vérifier que vous n’avez rien oublié ! Attention juste aux dimensions de la caisse. En général les compagnies ne sont pas trop regardantes sur les dimensions des caisses à vélo (elles se préoccupent plus du poids) mais mieux vaut vérifier car la caisse Biked est assez imposante.

Pour bien emballer son vélo, Biked propose des vidéos tuto sur son site. Dans les grandes lignes, retenez qu’il est important de protéger les tubes principaux du vélo et les parties saillantes qui peuvent dépasser, ainsi que le dérailleur. Baissez la selle, tournez le guidon, bloquez les manivelles avec un collier de serrage, et c’est tout bon !

L’assemblage de la caisse est simplissime. Le fait que la caisse soit grande est un gros plus, qui permet de simplifier la mise en boîte et de sécuriser davantage le vélo que lorsque les roues sont retirées (risque que les axes cognent le cadre, bas de fourche et du cadre à protéger car plus vulnérables, etc).

L’expédition

Une fois le vélo emballé, il ne vous reste plus qu’à prévenir Biked qui va convenir avec vous d’un jour et d’une plage horaire qui vous conviennent afin que le transporteur (France Express) vienne chercher le vélo. Le délai annoncé varie de 3 à 10 jours, un suivi est disponible via Biked et la livraison se fait aussi sur rendez-vous auprès de l’acheteur.

Ce service de livraison est facturé 59€ pour un vélo classique et 69€ pour un e-bike. Ce qui est particulièrement bas pour ce genre de colis, voire complètement hors concurrence. Nous avons demandé à Olivier Roche, responsable du projet Biked chez Probikeshop, comment cela était possible. Voici sa réponse : “C’est clairement un service que nous voulons offrir aux utilisateurs de notre plateforme pour nous démarquer car, en tant que passionnés, nous savons que c’est une étape extrêmement compliquée. Nous avons donc choisi de ne pas faire la moindre marge à ce niveau et de faire profiter nos utilisateurs des meilleures conditions que nous avons pu négocier avec notre transporteur en tant que gros client.” A noter aussi que Biked propose également un service intégré pour l’expédition de plus petites pièces (composants, vêtements, etc) via Mondial Relay ou Chronopost, mais celui-ci est moins original que le service de transport vélo qui offre une vraie solution à un problème souvent rencontré lors de transactions de seconde main.

La réception

Recevoir un nouveau vélo, c’est toujours un moment spécial. Oui, même quand on est journaliste spécialisé et que ça arrive plusieurs fois par mois ! Toutefois, dans les faits, rien de très original et le service Biked ne se distingue en rien des autres : un mail permet de suivre le colis, le livreur appelle pour prévenir de son arrivée (pile à l’heure prévue pour nous), on reçoit un carton, on l’ouvre en croisant les doigts pour que rien n’ait été abîmé dans le trajet et on sort le vélo.

Dans notre cas, Olivier avait pris soin de rajouter quelques cartons supplémentaires pour mieux caler notre “petit” gravel dans la grande boîte Biked, une précaution bienvenue pour éviter toute mauvaise surprise.

Le carton lui-même est arrivé en bon état et pas plus marqué qu’au départ, signe qu’il a été bien traité tout au long du transport et que le vélo était bien emballé à l’intérieur. Petit conseil, pensez à bien renforcer le fond du carton : c’est la partie la plus susceptible de s’abîmer, à force de déplacer le colis et de le faire glisser. Les angles sont particulièrement importants mais même sur la longueur, il ne faut pas hésiter à soigner le travail pour être certain que tout se passe bien pendant le trajet.

Le bilan

Pour se faire un nom aux côtés des grandes plateformes généralistes existantes (type LBC, 2eMain, Ebay, Marketplace), Biked a choisi la voie du service. Pour notre plus grand bonheur car tout qui a déjà dû expédier un vélo sait que cela peut être une prise de tête sans nom et une importante source de stress. Certes, cette tranquillité d’esprit a un coût, mais nous le trouvons très raisonnable, surtout pour la partie expédition. Dans notre cas fictif, pour un vélo d’une valeur de 3000€, cela revient au final à 3229,7€ tout compris soit 7,5%. Comparé au prix du carburant, des péages et du temps passé à aller chercher un vélo un peu loin ; au coût de solutions de transport express (type UPS/DHL, etc), aux risques de combines foireuses, et à l’impossibilité d’avoir recours à des services postaux classiques à cause des dimensions du carton nécessaire à l’expédition d’un vélo, c’est finalement bien peu de chose. Au final, après l’avoir testée, nous ne pouvons que nous réjouir que ce type de solution existe et nous pensons que Biked mérite une vraie place sur le marché de la vente de vélos et accessoires en seconde main.

Plus d’infos :
– Sur le principe d’achat/vente d’un vélo via Biked et l’emballage : https://biked.com/fr/faqs/Emballage-et-responsabilité-de-lexpéditeur/comment-emballer-mon-velo-.html
– Les services d’expédition : https://biked.com/fr/page/1-livraison