1er Test | Marzocchi Bomber Z1 : le retour d'une légende !

Tech
10 avril 2018 — Olivier Béart

Il y a un peu plus de 20 ans naissait une fourche atypique : la Marzocchi Bomber Z1. Atypique car, à une époque où la plupart des fourches étaient encore rachitiques, elle est arrivée avec des plongeurs de 30mm, un châssis misant plus sur la rigidité que le poids, et un débattement de 100mm. Après pas mal de vicissitudes, la marque a été rachetée par Fox et visiblement, ce n’est pas pour la mettre sur une voie de garage. En témoigne cette nouvelle Marzocchi Bomber Z1 “2019” qui fait honneur à son glorieux blason en mariant efficacité et simplicité. Vojo a pu tester l’un des tout premiers exemplaires :

L’histoire de Marzocchi n’a pas été de tout repos. Après avoir connu le succès, la marque a vécu une période trouble, avec des soucis financiers et un rachat par le géant Tenneco (Monroe) qui n’a pas produit les effets escomptés. En 2015, quand on a appris le rachat par Fox, nul ne savait exactement quoi en penser. Fox voulait-il simplement se débarrasser d’un concurrent et être sûr que la marque n’allait pas renaître et lui faire de l’ombre ? Ou la consacrer à des modèles plus accessibles ?

C’est finalement cette deuxième option qui est la bonne : Fox reste le nom prestigieux du groupe, celui où les dernières évolutions technologiques apparaissent, et Marzocchi vient dans le sillage avec des produits plus simples, accessibles et moins chers. Mais, si on pouvait craindre qu’il s’agisse de “sous-produits”, cette première vraie fourche Marzocchi entièrement développée sous l’ère Fox montre qu’il n’en est rien. Car, comme nous allons le voir, cette nouvelle Marzocchi Bomber Z1 ne trahit en rien son prestigieux patronyme et encore moins son passé.

Pour sa recréation, Marzocchi a d’ailleurs voulu miser sur des valeurs qui ont fait le succès de la marque : une philosophie inspirée de la moto au niveau du fonctionnement, un accent important mis sur la durabilité, le poids ne vient qu’en dernier lieu, et on ne cherche à gratter des grammes que quand on est sûr que les deux premier points sont préservés.

Marzocchi Bomber Z1 : présentation

Le châssis de la nouvelle Marzocchi Bomber Z1 estampillée “gamme 2019” est tout à fait spécifique. Il reprend la forme de “M” stylisée au niveau de l’arceau, ainsi que des graphismes qui fleurent bon le clin d’œil à la grande époque. De loin comme de près, impossible de la confondre avec une Fox, et c’est tant mieux.

Le châssis existe en 27,5 comme en 29/27,5+ et offre un beau dégagement pour les pneus, qui laisse envisager que le montage de pneus en 29×2.6 est tout à fait possible. L’axe est en QR15 avec blocage rapide ou axe boulonné, au choix.

Si les fourreaux sont spécifiques, du côté du té et des plongeurs, on reconnaît un ensemble qui équipe les Fox F36 Performance, avec le traitement noir des plongeurs. Par contre, il s’agit d’aluminium série 6000 et non 7000. C’est un peu plus lourd et un peu moins cher. Du côté du débattement, la Marzocchi Bomber Z1 est disponible de 10 en 10mm, de 150 à 180mm en 27,5″ et de 130 à 170mm en 29/27,5+.

D’imposantes mollettes spécifiques à Marzocchi surplombent le té. Les gros doigts apprécieront, les petits aussi, et franchement, ça donne l’image d’un produit costaud. Comme l’ensemble de la fourche d’ailleurs, et cela se vérifie que ce n’est pas vraiment un poids plume, puisque nous avons pesé notre modèle 29″ avec pivot coupé à 200mm à 2260g, soit un bon 200g de plus qu’une Fox 36 haut de gamme.

A l’intérieur de la fourche, on retrouve aussi du connu avec la cartouche hydraulique Fit Grip, dans sa version la plus simple mais néanmoins performante. L’idée est ici de proposer un produit simple, avec un seul réglage de la compression basse vitesse par une grosse mollette dorée sur le haut du plongeur droit, et bien entendu un réglage du rebond dans le bas. En cela, la nouvelle Marzocchi Bomber Z1 nous rappelle fort la Fox Rythm, qu’on retrouve en entrée de gamme Fox sur quelques montages d’origine. Mais la finition de cette dernière est moins valorisante que la Marzo !

Du côté du ressort pneumatique, on retrouve la chambre d’air Evol bien connue chez Fox, avec un volume négatif plus important pour une meilleure sensibilité en début de course. On peut aussi y placer des “volume spacers” pour rendre la fourche plus progressive. Nous ne nous en sommes d’ailleurs pas privé et en avons mis 4 pour notre test, mais notre testeur le plus rapide et charpenté serait bien monté à 5 ou 6. On peut en mettre jusque 7 pour notre configuration 150/160mm.

En ouvrant la fourche, surprise, il s’agit de tokens mauves et pas oranges comme ceux de la Fox 36. Bon à savoir car les deux ne sont pas compatibles. Ils font le même volume (10cc) et sont aussi siglés Fox, mais les oranges sont plus plats et ont un diamètre plus important. Ils ne rentrent donc pas dans les fourreaux plus épais de la Marzocchi. Niveau pression, nous avons suivi les recommandations données par Marzocchi, qui correspondent en gros au poids du pilote en Psi. Facile.

Pour terminer cette présentation, signalons qu’elle est disponible en rouge brillant comme sur notre version de test en 29″ et 150mm de débattement, ou en noir mat et rouge plus discret. Les tarifs européens ne sont pas encore connus à l’heure d’écrire ces lignes, mais le prix US est de 699$ (hors taxes), soit 300 à 350$ de moins que le haut de gamme Fox. Quant à la distribution, elle est encore en train de se mettre en place, mais elle devrait être assurée par les mêmes enseignes que Fox, tout comme le service.

Marzocchi Bomber Z1 : sur le terrain

Vojo a fait partie des quelques médias sélectionnés pour recevoir cette nouvelle fourche Marzocchi Bomber Z1 en avant-première. Nous l’avons reçue tardivement pour cause de douane un peu zélée (oui, elle vient de Taïwan, des mêmes chaînes de production que Fox, et plus d’Italie, ce qu’on se permet de préciser car Fox est aussi transparent sur ce point), et nous avons aussi eu quelques retards au niveau du vélo sur lequel elle devait être initialement montée.

Qu’à cela ne tienne, malgré son débattement de 150mm (contre 160 normalement), elle a trouvé sa place sur un Specialized Enduro S-Works 29″ agréablement mis à disposition par la marque. Les 10mm de moins en débattement et la hauteur “standard” de la fourche abaissent un peu l’avant du Specialized Enduro, et c’est vrai que ce n’est pas la configuration optimale, mais cela ne nous a pas empêchés de juger de la qualité de la proue et de la pousser dans ses retranchements sur nos spéciales fétiches.

Premier point, pas vital mais toujours agréable : le look et la finition n’ont rien de cheap ou d’entrée de gamme. On est face à un beau produit qui inspire confiance et qui jouit du même niveau de finition que les plus beaux produits Fox. Côté réglages, c’est la simplicité qui prévaut. On ajuste la pression d’air, le rebond, et c’est parti ! Les “chipoteurs” (en belge dans le texte) seront sans doute frustrés, mais les débutants ou ceux qui veulent juste rouler sans se prendre la tête seront comblés.

D’autant que cette Marzocchi Bomber Z1 marche ! Et plutôt très bien même ! Le seul point auquel nous avons prêté attention, c’est aux tokens, au nombre de 2 à l’origine, mais que nous avons augmenté à 3 ou 4 selon les pilotes pour conserver une excellente sensibilité en début course et éviter de manger trop vite tout le débattement.

La Marzocchi Bomber Z1 a un comportement très flatteur, ainsi qu’un excellent toucher de terrain car les vibrations ne parviennent pas dans les mains, sans pour autant gommer tout le ressenti.

Sensible, elle l’est de nature et on sent qu’il y a très peu de frictions à l’intérieur. C’est lié à la conception même de la cartouche Grip, basée sur un principe de recirculation d’huile qui ne nécessite pas de joints très serrés. Et cela donne à la Marzocchi Bomber Z1 un comportement très flatteur, ainsi qu’un excellent toucher de terrain car les vibrations ne parviennent pas dans les mains, sans pour autant gommer tout le ressenti. Elle a par contre tendance à plonger un peu vite dans les gros freinages et dans la pente. Au cours du test, nous avons augmenté très légèrement la pression d’air, de 5-10 psi, ce qui fait gagner un petit peu sans vraiment perdre en sensibilité.

Le châssis est très rigide et assure un guidage sans faille. On sent que la fourche travaille sans contrainte, et dans le défoncé c’est très agréable. Les pilotes fins et qui roulent dans une optique racing trouveront peut-être qu’elle ne revient pas aussi vite qu’une fourche haut de gamme entre deux obstacles, qu’elle est un peu trop “plush” et axée vers le confort de roulage, mais son onctuosité reste tout de même une qualité marquante et elle fait vraiment le job. En cela, elle rappelle très fort le comportement d’une RockShox Yari, voire même un peu au-dessus de cette dernière. On est par contre à des années lumière des dernières Suntour OEM que nous avons testées (même si la marque fait aussi de bons produits dans le haut de gamme), sans aucun bruit d’air ou d’huile ni claquement, quoi qu’on lui fasse subir.

Verdict :

Avec celle nouvelle Marzocchi Bomber Z1, Fox a vraiment fait honneur à la marque et montre qu’elle ne veut en aucun cas la reléguer sur une voie de garage, mais au contraire lui donner un rôle tout à fait complémentaire à Fox. Elle conviendra à merveille aux bikers qui ne veulent pas se prendre la tête avec trop de réglages mais qui cherchent juste un produit simple et… qui marche. Si elle séduira davantage les gars qui ont un pilotage plus coulé et qui cherchent le confort plus que l’efficacité pure, elle n’aura par contre jamais peur de s’aventurer avec vous dans les pires spéciales et de bons tirages de bourre entre potes. Vu son tarif a priori très concurrentiel, on peut clairement dire que cette Marzocchi Bomber Z1 est une réussite et on attend avec impatience d’autres modèles dans la gamme !

Plus d’infos : www.marzocchi.com – où vous pourrez aussi découvrir la nouvelle Marzocchi DH 58, qui est également une déclinaison simplifiée de la Fox 40 de descente.