Till Start est une petite entreprise française qui peut se targuer d’avoir réinventé le traditionnel rouleau. A la maison ou au départ d’une course, il se veut polyvalent et il mise sur son côté compact pour se glisser partout. Mais au-delà de la bonne idée, que vaut le concept en pratique ? C’est ce que nous avons voulu vérifier lors de ce test !

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-6Basé non loin de Tours, dans la Loire, Jérôme Bafour a eu l’idée de concevoir un home trainer à la fois simple, compact, polyvalent et évolutif. C’est ainsi qu’est né le rouleau Till Start One qui, cerise sur le gâteau, n’est pas seulement conçu en France, mais aussi produit dans l’Hexagone.

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-7L’idée de base est assez simple : une petite base composée de deux rouleaux se place sous la roue arrière, alors que la roue avant est maintenue par un dispositif repliable en forme de “L”. Avec ce concept, on y pose n’importe quel vélo en un clin d’oeil, du BMX 20″ (la marque a beaucoup de clients dans ce segment) jusqu’au 29″ de grande taille en passant par le vélo de route… voire même le tandem !

A l’avant, le mécanisme se compose de mâchoires qui viennent pincer la jante et qu’il convient d’adapter manuellement lors de la première utilisation selon le format de roues dont on dispose. Sur le premier modèle que nous avons longuement essayé, la mise en place était un peu fastidieuse, mais la marque a rapidement corrigé cela en revoyant l’ergonomie des mollettes permettant le serrage des patins de freins qui sont en contact avec la jante.

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-12Au départ on pourrait craindre que ce choix d’utiliser de bons vieux patins basiques ne détériore des jantes pour freins à disques aux parois fines et pas vraiment prévues pour résister à la pression. Mais dans les faits, il n’y a justement pas beaucoup de pression sur la jante et même sur les modèles ne présentant par de réelle partie plate, on parvient à faire mordre la mâchoire au niveau de la limite entre les crochets de la jante et du pneu.

till_start_roc_copyright_obeart_vojomag-6Une fois la mâchoire ajustée (ce qui ne prend que quelques minutes), il suffit de serrer ou desserrer une sangle crantée (façon bottine de ski) pour mettre en place le vélo ou le retirer. On sent déjà bien à ce niveau que le rouleau Till Start (qui signifie littéralement “jusqu’au départ”) a été pensé pour être emporté au départ d’une course pour un échauffement.

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-3Cela se remarque aussi à d’autres détails : la face avant est personnalisable… notamment aux couleurs de sponsors, et l’ensemble se replie de façon très compacte pour pouvoir être transporté facilement. Une poignée est intégrée à la façade avant et un sac de transport a même été développé pour faciliter la tâche d’un assistant et qu’il puisse emporter des bidons ou reprendre une veste juste avant le top départ.

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-4Même s’il vise clairement les compétiteurs, le rouleau Till Start pourra aussi intéresser ceux qui ne disposent que de très peu d’espace, dans un appartement par exemple, et qui doivent ranger leur home trainer après chaque utilisation. Avec seulement 6kg, 57cm de haut, moins de 30cm de large et 17,5cm d’épaisseur, il prend place dans n’importe quelle garde-robe voire même dans un tiroir.

Le concept se veut aussi durable et évolutif. Pour bénéficier des dernières évolutions ou en cas de casse, pas besoin de tout racheter.

Autre point intéressant avec le système Till Start, c’est que son concepteur l’a voulu durable et évolutif. Ainsi, vous pouvez acheter un module One aujourd’hui et l’améliorer au fil du temps et des nouveautés présentées par la marque. Par exemple, lors du dernier Roc d’Azur, Till Start a présenté un modèle Power doté d’une résistance dans un des rouleaux à l’arrière. Pour en bénéficier, pas besoin de tout racheter : seul le bloc arrière pourra être upgradé. Idem en cas de casse ou d’usure, toutes les pièces sont disponibles en kit ou à l’unité. Bien vu !

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-1Combiné au made in France et à une belle brochette de caractéristiques uniques, voilà un côté durable qui aide aussi à relativiser les prix qui vont de 282 à 333€ selon les options choisies. Ce n’est pas bon marché comparé à des home trainers classiques d’entrée de gamme (qu’on trouve autour de 100/150€, voire moins), mais c’est dans les tarifs des rouleaux classiques type Elite Arion.

Till Start One : en pratique

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-5Notre premier contact avec le Till Start One s’est avéré assez déconcertant. La finition de l’ensemble est belle, quoique parfois un peu artisanale avec notamment de la visserie assez basique à plusieurs endroits. Mais les parties en aluminium découpé et plié, ainsi que la face avant en plastique sont par contre de très belle facture. Par contre, c’est quand on monte sur l’engin qu’il faut un peu de doigté.

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-8Ceux qui ont essayé un rouleau classique le savent, il faut un minimum d’habitude pour se lancer et tenir en équilibre grâce à la rotation des roues. Ici, seule la roue arrière tourne, alors que la roue avant est fixe. Et cette absence d’effet gyroscopique donne des sensations assez particulières, d’autant que le bloc avant manque selon nous de stabilité.

till_start_roc_copyright_obeart_vojomag-3Après quelques discussions avec Jérôme Bafour, voilà qu’il nous annonce avoir mis au point des pieds plus larges qui viennent améliorer la stabilité de l’ensemble ! C’est ce qu’on peut appeler de la réactivité… et, en effet, nous avons pu les tester et cela apporte bien un vrai plus, même si ce n’est pas encore parfait. Ces petits ronds en caoutchouc supplémentaires sont désormais vendus en pièces détachées pour 17€. Une option que nous vous conseillons vivement pour rouler plus tranquillement, même si le Till Start demandera toujours de l’attention et si ce ne sera jamais un home trainer complètement verrouillé au sol comme peuvent l’être certains modèles plus lourds et imposants.

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-14Sur notre exemplaire qui faisait partie des premières séries, l’équilibrage des rouleaux nous a aussi semblé perfectible. De petites vibrations se faisaient sentir à haute vitesse, au point de nous déranger vraiment. Nouveaux échanges avec “monsieur Till Start” et ce point a aussi été corrigé sur les nouvelles séries, comme nous avons également pu le constater lors d’un bref galop d’essai avec une version “fin 2016” permettant de confirmer le bienfondé des améliorations apportées suite à nos retours et à ceux d’autres utilisateurs. Le bruit, bien que raisonnable, reste néanmoins plus présent que ce qu’on pourrait imaginer sur ce type de produit, y compris avec des pneus slicks.

till_start_hometrainer_copyright_obeart_vojomag-10Nous l’avons évoqué en début de test, nous avons eu peur d’abîmer la jante avant en la coinçant ainsi entre deux mâchoires, mais nous n’avons remarqué aucune détérioration sur les vélos utilisés avec le rouleau Till Start. Bien sûr, il faut être soigneux et éviter de serrer trop (ce qui est difficile avec la languette de fixation rapide), mais nos craintes se sont vite évaporées, même en cas de montage avec des roues carbone. A l’opposé, ce concept qui laisse la roue arrière libre permet de libérer le cadre des habituelles contraintes des home-trainers qui coincent l’axe de roue et tout le châssis du vélo. Voilà qui est appréciable sur un vélo très léger ou full suspendu. On peut aussi sprinter debout sur les pédales sans arrière-pensée pour le cadre… tout en restant attentif à ne pas trop se balancer pour éviter de tomber !

Sur le modèle Till Start One, l’absence de résistance ne permet pas de réaliser tous les types d’entraînement (puissance, force,…) ni d’ajuster la force de freinage au moyen d’une commande. Le nouveau modèle Power, en cours de finalisation, permettra d’y remédier (voir petites photos à droite) tandis que le One restera le modèle simple avant tout destiné aux échauffements et à la récupération. Un point à garder à l’esprit au moment du choix.

Verdict

till_start_roc_copyright_obeart_vojomag-4Atypique, le rouleau Till Start One apporte une solution réellement novatrice et quasiment sans concurrence pour les compétiteurs qui souhaitent s’échauffer jusqu’aux derniers instants avant la mise en grille. Comme dispositif d’entraînement, en attendant la version Power, il est moins pertinent mais il pourra intéresser ceux qui manquent de place pour stocker un home-trainer classique. Lors de notre test, nous avons pointé plusieurs éléments perfectibles, mais la marque nous a étonnés en présentant rapidement des solutions. La possibilité de contacter en direct et d’échanger sans filtre avec le concepteur français, ça a du bon. Nous avons aussi beaucoup apprécié le côté évolutif et durable qui a fini de nous convaincre que même si ce produit n’est pas parfait et s’il ne conviendra pas à tous les bikers, il a néanmoins toute sa place sur le marché.

bloc-test_till_start

 

Lien(s) utile(s) : www.till-start.com