C’est à Daverdisse qu’aura lieu le 28 mai la troisième manche de la Belgian Enduro Cup : l’Enduro de la Lesse. La région est loin d’être aussi connue pour son potentiel enduro que le sont l’Amblève ou Bouillon par exemple, voilà pourquoi Vojo est allé à la découverte de quelques-unes des spéciales qui attendent les pilotes. Suivez le guide !

Le guide, le voici justement ! Greg Burtomboy, 40 ans, amoureux de sa région et ancien passionné de motocross désormais reconverti dans l’enduro. C’est lui, entouré d’une équipe d’une dizaine de personnes, qui organise cet Enduro de la Lesse.

Greg en action dans la SP4, “Les Souches”, la toute première spéciale qu’il a tracée dans le coin il y a quelques années. Nature splendide, sol idéal pour l’enduro, dénivelé, etc : on comprend tout de suite son attachement à sa région ! Pour info, Daverdisse est un charmant petit village situé à l’ouest de la Province de Luxembourg, à une trentaine de kilomètres de la frontière française et des célèbres traces de l’Enduro de la Semoy.

C’est toujours aussi joli mais sensiblement plus raide dans le bas de cette même SP4.

L’ensemble des traces a été créé de toute pièce, et le boulot effectué est tout simplement remarquable, avec un savant mélange de singletracks très naturels, de virages à plat, d’appuis parfois bien utiles et de petits sauts super ludiques. On a ici un petit aperçu de la SP8, “Les Rochers”, tout d’abord physique, puis flowy, avant de plonger pour un final un peu plus délicat…

Plusieurs mises à blanc agrémentent le parcours, comme ici au départ de la SP2, “Les Mazy”, qui s’annonce comme le gros morceau de cet enduro…

La mise à blanc est l’occasion de tester le grip dans des petits appuis…

… ou de se faire plaisir sur quelques sauts !

Mais la suite fera travailler le cardio avec une longue portion de relance puis ces virages très serrés tracés de part et d’autre d’un talus.

Un peu plus loin, le fameux “road gap”, qui est en réalité un saut qui lance dans une cuvette. Rien de bien difficile en soi, mais votre estomac vous en dira des nouvelles. Sensations garanties ! Pour les moins téméraires, une petite passerelle devrait être aménagée pour enrouler le module en toute sécurité.

Eh non, cette SP2 n’est pas encore finie ! Il reste une belle portion physique avant de passer la cellule, mais la trace est parfois très boueuse et il est possible que l’arrivée se fasse en amont en cas de mauvais temps.

Certains trouveront de quoi se ressourcer spirituellement au terme de cette spéciale qui s’annonce éprouvante…

Ce qui arrive ensuite sera d’un tout autre registre : c’est très court, mais qu’est-ce que c’est pentu ! Le ton sera directement donné avec cet incroyable passage de roche. La dalle en elle-même n’est en réalité qu’une formalité, mais il faut oser aller se caler dans l’appui juste après…

La fin de cette SP3, “Les faliseuls”, est dans la même veine. Il ne faudra pas se laisser distraire par la très jolie vue sur la Lesse !

Petit privilège de journalistes : les navettes étaient assurées par le papa de Greg. Les vélos dans un van pour chevaux, c’était une grande première pour nous ! Mention spéciale également pour le spaghetti bolo de la maman…

Une vue générale du flanc de colline où était jadis organisée la course de motocross de Daverdisse, par Greg et son équipe. C’est sur ce site que se tiendra la spéciale show, à faire deux fois : en SP5 et SP9, pour conclure la journée en beauté !

Le début se fait dans une charmante sapinière agrémentée de virages à plat…

…avant d’arriver via ce saut dans la partie centrale de la spéciale, qui reste encore à tracer dans la prairie que l’on voit à l’image.

Le final de la spéciale show est de toute beauté et les épingles très serrées vous obligeront à produire votre plus beau déhanché. Musique, speaker et buvette en bord de piste : l’ambiance s’annonce inoubliable sur cette spéciale…

Vous l’aurez compris, nous avons été totalement conquis par la région de Daverdisse et par les traces proposées par Greg et son équipe. Le potentiel est énorme et tous les ingrédients sont réunis pour que cette course devienne un classique du calendrier belge !

Retrouvez toutes les infos sur la page Facebook de l’évènement et sur le site de la belgian Enduro Cup. Pour les inscriptions, rendez-vous sur Chronorace.

Concours

Vojo met en jeu trois places pour l’Enduro de la Lesse. Pour tenter de gagner votre inscription, envoyez un mail à concours@vojomag.com en nous expliquant pourquoi nous devrions vous offrir votre place. Soyez convaincant, imaginatif et drôle ! Les résultats seront annoncés dans quelques jours sur notre page Facebook.