Le Redbull Elements est une épreuve en relais de sports outdoor parmi les plus originales et spectaculaires. Il s’agit d’une course relais entre de l’aviron, du trail, du parapente et enfin du vtt. Le tout se déroule dans le superbe décor de Talloires, sur le lac d’Annecy. Cette année, une équipe belge a pris le départ de cette compétition. Un de ses membres, Matthieu Neyrynck, nous raconte ses aventures.

Il est 10h, le ciel est lourd et les rameurs sont prêts pour le grand départ. Notre équipe aussi !

Competitors warm up on the Annecy Lake before the start of the race during the Red Bull Elements in Talloires, France, on September 17th 2016 // Richard Bord / Red Bull Content Pool // P-20160917-01584 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

La première épreuve consiste à réaliser un parcours de 11 km sur le lac. Ensuite, les rameurs doivent courir bateau sur l’épaule pendant un kilomètre dans le centre de Talloires, afin de passer le relais au traileur. Malheureusement la météo du jour est pluvieuse et quelques adaptations du parcours seront faites dans les autres disciplines.

Jean-Benoit Valschaerts rows at the Red Bull Elements in Talloires, France on September 17th, 2016. // Tim Lloyd / Red Bull Content Pool // P-20160917-01608 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

Notre rameur belge, Jean-Benoît Valschaert arrive 2ème, ce qui nous mets un bon coup de pression pour assurer derrière lui. Jean-Benoît était l’inconnu de notre équipe, après une petite recherche de bons rameurs belge, on lui avait fait part de notre projet. Ce fut visiblement un excellent choix.

Courir avec un bateau de plus de 6 mètres sur l’épaule n’est pas facile, surtout quand il faut faire cela dans le centre d’un village avec de petites ruelles et une belle montée en prime. Le Suisse Simon Niepmann arrive en premier pour la Swiss team. Le champion olympique de Rio en deux sans barreurs a creusé un bel écart durant la partie de course à pied. Il passe le relais à son traileur Werner Marti (photo de gauche).

Thomas Gerson of Les Inconnus performs during the Red Bull Elements in Talloires, France, on September 17th 2016 // Richard Bord / Red Bull Content Pool // P-20160917-01599 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

La partie trail est raccourcie en cause d’une météo trop difficile sur le sommet initialement à atteindre, mais il reste très intense. La course consiste en une montée d’un col bien raide sur près de 7 km pour 1000m de dénivelé positif !

Notre traileur Johan Goubau donne tout ce qu’il a (en bleu derrière). Habitué à ce type de longues ascensions, il a pu accrocher les meilleurs Français de la discipline et il passera le relais en 7ième position à son frère Colin.

Vu les conditions météo, les parapentistes ont vu leur parcours réduit à une seule course à pied en montée jusqu’au point de départ de leur unique vol. Les autres années, ils doivent rallier plusieurs points, replier leur voile et courir sur des terrains franchement difficiles.

Participants paraglide above the crowd at the Red Bull Elements in Talloires, France on September 17th, 2016. // Tim Lloyd / Red Bull Content Pool // P-20160917-01655 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

On suit les classements au fur et à mesure dans la zone de relais et on guette le ciel en attendant de voir les couleurs de notre parapentiste. Colin est passé 5ième au sommet avant son décollage. Les atterrissages se font sur une plateforme sur le lac. Autant dire que très peu parvinrent à atteindre la cible sans faire le grand plongeon. Cela donne droit à des cris et stupeurs du public.

Après quelques minutes d’attente, je reconnais les couleurs de sa voile et je regarde le spectacle de son atterrissage en beauté (comme la plupart) dans le lac. Il remonte, court avec la voile et me passe le relais en 8e position. Comme vous le voyez à l’image, les relais se font toujours de main à main. Cette fois, ça va être mon tour !

Hansueli Stauffer of Swiss Team performs during the Red Bull Elements in Talloires, France, on September 17th 2016 // Richard Bord / Red Bull Content Pool // P-20160917-01578 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

Devant, des grands noms du vtt sont partis à pleine vitesse sur le parcours détrempé de 18 km et de 1000 mètres de dénivelé. Les Suisses, avec Hansuelli (en photo), sont toujours en tête.

Jordan Sarrou of Team Mennen performs during the Red Bull Elements in Talloires, France, on September 17th 2016 // Richard Bord / Red Bull Content Pool // P-20160917-01596 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

Mais il a de sérieux clients derrière-lui avec les pilotes BH Jordan Sarrou et Victor Koretzky à ses trousses.

Le parcours est très raide et il faut chercher de l’adhérence sans cesse. C’est aussi souvent trop raide et il faudra pousser le vélo à de nombreuses reprises.

Mathieu Neirynck biking at the Red Bull Elements in Talloires, France, 17th september 2016 // Damien Rosso / Red Bull Content Pool // P-20160917-01476 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

Je ne veux pas décevoir mes coéquipiers et je roule à fond. On doit rester dans le top 10 ! On finira 9ième au final.

La longue descente finale est une vrai patinoire avec bons nombres de rochers et de plaques rocheuses. Jordan Sarrou (équipe Mennen) signe le meilleur temps vtt mais reste en 2e position au général.

Winners celebrate at the Red Bull Elements in Talloires, France on September 17th, 2016. // Tim Lloyd / Red Bull Content Pool // P-20160917-01670 // Usage for editorial use only // Please go to www.redbullcontentpool.com for further information. //

La Swiss Team s’impose assez largement devant l’équipe Mennen et le team Bull’Dozer prend la 3e place. Derrière, de gros écarts séparent les 4 premières équipes des autres concurrents.

Ca y est, on l’a fait ! Cette journée restera un souvenir inoubliable, au coeur d’une épreuve exceptionnelle, un peu folle, très médiatisée et où le public est présent en bien plus grand nombre que lors des courses que nous avons l’habitude de faire. Pour la suite (et fin) de la journée, on voit aussi que Redbull sait organiser des après-courses et des soirées avec tout le show utile. On a été bichonnés tout un weekend et cela nous donne la furieuse envie de revenir l’année prochaine pour tenter de faire mieux.

Photos : www.redbullcontentpool.com – Richard Bord, Vincent Kronental, Damien Rosso, Dom Daher et Tim Lloyd