Le Raid des Hautes Fagnes est, avec l’Ardennes Trophy et le Grand Raid Godefroy, un des marathons les plus emblématiques de Belgique. Au coeur des Ardennes, à deux pas des points culminants de la Belgique, il offre des parcours dont seule la beauté rivalise avec la difficulté. Cette année encore, dans des conditions difficiles à cause de la boue, plus de 1000 téméraires se sont élancés sur les trois distances proposées de 60, 90 et 115km. Vojo était de la partie sur le grand parcours avec Julien Delaet, qui signe une magnifique 2e place derrière Ramses Bekkenk. Il nous raconte ses aventures.

Pour cette 18ème édition, «l’Ultimate Bike Race» a encore une fois très bien porté son nom. En effet, depuis maintenant plusieurs semaines, le soleil peine à s’imposer au beau milieu de tous les épais nuages porteurs d’averses. En même temps, un Raid des Hautes Fagnes sans boue, ce serait un peu comme une tarte au citron meringuée sans sa meringue !

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-4Vojo était donc au départ de ce monument du VTT Belge. Et pour vous, nous n’avons pas hésité à mouiller le maillot en allant affronter le redoutable 115km. Un parcours viril à travers les plus beaux paysages de la région des Hautes Fagnes.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-5A 10min du départ, le légendaire Jacques Ninane, speaker officiel du challenge EBMC, essaie de «détendre l’atmosphère» en citant les principaux favoris ainsi que le palmarès de chacun. Bien que les plus grosses pointures et habitués de l’épreuve tels que Joris Massaer, Frans Claes ou encore Ken Van den Bulke aient décidés de s’aligner sur les championnats du Monde XCM à Laissac !

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_b_Copyright_ASiquet_VojoMag-7Il est 9h lorsque le départ est donné. Après seulement quelques centaines de mètres, nous attaquons déjà la première difficulté répertoriée, un peu plus d’un kilomètre à du 12,5% de moyenne, ce qui permet d’étirer l’énorme peloton. Trois hommes en profitent pour prendre les commandes de la courses et je parviens à me glisser dans le “bon coup”.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-9Durant les 20 premiers kilomètres, le circuit laisse peu de répit et s’apparente à une succession de côtes roulantes et de descentes rapides au milieu des sapinières.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-7Nous effectuons ainsi une première petite boucle sur les Hauteurs de Malmedy, du côté de la ferme Libert. Notre petit groupe de 5 collabore parfaitement tout en imprimant un rythme soutenu.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_b_Copyright_ASiquet_VojoMag-4Une grande particularité du RDHF sont ces nombreux passages à gué, qui à défaut de vous rafraîchir en cas de canicule, vous permettent de rincer copieusement la transmission du vélo !

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-11Arrive ensuite l’un des plus beaux passages de ce raid, avec l’ascension vers le plateau des Hautes Fagnes. Celle-ci débute dans la Vallée très encaissée du Tros Marets avec quelques magnifiques passages trialisants.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-8Par endroit les rochers nous obligent à passer à pied tout en s’agrippant au câble métallique. La suite de l’ascension s’avère plus simple sur un superbe singletrack en surplomb de la rivière.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-13A mi parcours, nous voici sur le toit de la Belgique, plus précisément au beau milieu de la réserve naturelle des Hautes Fagnes.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-12Les côtes longues et raides laissent un temps la place à de multiples tronçons à travers les sapinières où s’entremêlent d’impressionnantes racines et de profonds bourbiers. Il faut parfois faire preuve d’agilité afin de tout passer sur le vélo!

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_b_Copyright_ASiquet_VojoMag-1Nous quittons le plateau des Hautes Fagnes et retrouvons à nouveau un parcours très vallonné à travers les vallées de la Hoëgne et du Bayehon. Notre petit groupe se décante et je me retrouve en compagnie du tout récent vainqueur master 2 du BeMC, en lutte pour la 3ème place.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-14Les descentes deviennent plus techniques avec de beaux et longs enchainements de pierriers. Les côtes sont quant à elles de plus en plus raides.
Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-15Nous retrouvons à nouveau un fond de vallée, cette fois-ci celle du Bayehon, affluent de la Warche qui nous emmène tout droit ou presque vers l’un des lieux les plus emblématiques du raid avec le magnifique château de Reinhardstein, datant du 14ème siècle.

Nous profitons du passage dans la cour pour nous ravitailler. Il ne s’agit pas de tomber en fringale car la fin est proche mais le plus dur reste encore à venir…

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-18Un autre lieu incontournable est sans aucun doute le barrage de Robertville et son lac. Quelques spectateurs sont présents pour nous encourager avant d’entamer une boucle qui longe d’abord le lac sur un single ludique.

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-16Après cette sympathique petite boucle, nous retrouvons la vallée de la Warche avec ses panoramas à couper le souffle. Par endroit on pourrait presque se croire dans les Vosges. Mais attention à rester concentré sur la trace car à certains endroits, la moindre erreur se paye par un plongeon dans le talus. Ce que l’un des concurrents du 65 km subit juste devant moi… Heureusement pour lui, il parvient à se rattraper à un arbre !

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-17La fin du parcours se profile ainsi que les plus grosses difficultés qui pointent le bout de leur nez. Mention toute particulière à ce triple mur juste après la carrière qui aura certainement fait pester plus d’un biker se demandant pourquoi il était assez fou pour faire ce genre de truc !

Ainsi, les 15 derniers kilomètres sont totalement à la hauteur du slogan de l’épreuve avec un terrible enchainement de côtes casse-pattes… J’en profite pour fausser compagnie à mon pote master 2. La cerise sur le gâteau arrive quant à elle lorsque nous passons le panneau «arrivée 5km» ! Nous reprenons la direction de la ferme Libert pour une toute dernière ascension de 2,5 kilomètres. Le second est en vue, je parviens à basculer juste avant lui sur la petite piste de DH nous menant à l’arrivée !

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-19Yesss ! La ligne d’arrivée est en vue… Je décroche une 2e place presque inespérée sur une course aussi relevée. Maintenant, place à la détente et à une bonne bière !

Encore une belle réussite pour cette organisation qui nous a proposé un parcours 5 étoiles ! Merci à toute l’équipe pour ces beaux moments et à l’année prochaine !

Raid_Des_Hautes_Fagnes_2016_Copyright_ASiquet_VojoMag-10Résultats et plus d’infos : www.rdhf.be