Pilier de la gamme Rockshox, la Pike est depuis plus d’une dizaine d’année une référence en matière de fourche « polyvalente ». La Pike se concentre sur l’enduro au moment de sa précédente mise à jour en 2013 pour de devenir, aujourd’hui, le centre de la gamme « All-Mountain » chez Rockshox. La Lyrik s’empare du segment « gros enduro » et la Pike s’épanouit désormais pleinement dans son vaste programme en bénéficiant des avancées technologiques de sa grande soeur. Nous avons pu passer quelques heures, le temps d’une sortie, au guidon de la nouvelle Rockshox Pike 2017 et nous vous la présentons en détails avec toutes les nouveautés qui l’accompagnent : 

Plus légère, plus rigide, plus efficace, il est logique que Rockshox annonce sa nouvelle Pike comme « plus tout ». Sur la fiche technique, on retrouve un nouveau châssis disponible en 27,5 Boost et en 29 Boost (15x110mm). Le débattement annoncé ira de 100 à 160mm en 27,5 pouces et jusqu’à 140mm en 29 pouces. Le poids annoncé pour le modèle 27,5 pouces en 140mm de débattement est de 1841 grammes, soit environ 150 grammes de moins que dans la version précédente.

Le casting et le té ont été revus afin d’être allégés et rigidifiés. On retrouve des plongeurs de 35 millimètres et un offset annoncé de 46 ou 51mm. Des pneus allant jusqu’à la section 2.8 seront acceptés sur cette nouvelle Pike (et du 3.0 sur des roues de 27,5 pouces sera compatible sur la version 29 pouces).

La principale nouveauté réside dans la nouvelle cartouche Charger 2 et le possible blocage au guidon. Avec la cartouche Charger 2, le réglage de la compression basse vitesse est étendu dans la position « open » et la position intermédiaire « pedal » est rendue plus intéressante. La troisième position de cette cartouche permet de bloquer cette dernière et une option « Oneloc » permet de le faire au guidon et éventuellement de le coupler avec le bloquage d’amortisseurs de la marque.

La nouvelle Pike s’équipe à son tour du ressort DebonAir qui offre une plus grande chambre d’air négative. Le tout en résulte un début de course bien plus souple et précis tout en se raffermissant par la suite. Sur la courbe de compression, on repère une nette amélioration par rapport au modèle de Pike précédent et les performances se rapprochent bien souvent de celles de la Lyrik.

Deux versions de cette nouvelle Pike sont présentées : La Pike RCT3 et la PIKE RC. Le premier modèle, le plus haut de gamme, présente les caractéristiques présentées plus haut avec les trois positions de la nouvelle cartouche Charger 2 et la possibilité d’affiner le réglage de compression à basse vitesse tout en bénéficiant des améliorations des deux autres positions. On note qu’un nouveau guide des pressions aidera les utilisateurs de VTTAE à s’y retrouver dans les réglages. Le tout sera commercialisé au courant du mois (Avril 2017) à un tarif allant de 970 à 1100 euros.

La seconde version, la Pike RC, sera elle plus simple en ne se dotant que d’un réglage de compression et de rebond sur la cartouche Charger 2. La possibilité de réglage au guidon reste toutefois possible mais cette fourche ne concernera que les acheteurs de vélos complets (la fourche étant réservée à l’OEM).

Prise en main : Rochshox Pike RCT3 2018

À la découverte de nouveaux sentiers nous avons pu grimper sur un Commencal Meta Trail 4.2 qui était équipé de cette nouvelle Rockshox Pike RCT3 et de la fameuse nouvelle cartouche Charger 2. Il est trop tôt pour tirer la moindre conclusion mais le peu de temps passé à « rentrer » dans cette fourche nous permet d’abonder dans le sens de la marque. Nous qui avons plutôt l’habitude de rouler « ferme », on retrouve un comportement bien plus sensible et une meilleure lecture de terrain en début de course sans compromettre la suite d’une compression relativement progressive. Le châssis pourra accueillir des pneus plus large qu’auparavant et on apprécie la sensation de rigidité qui s’est dégagé de cette fourche lors de notre passage dans des roches. On apprécie également le fait que 4 tokens seront livrés avec une fourche achetée neuve et quand ces dernières sont installées sur des vélos, 1 token sera déjà présent dans les versions 27,5 pouces et 2 seront installés dans les 29 pouces.

Enfin, petit point noir, Rockshox opte pour un axe Maxxle sans serrage rapide et il faudra nécessairement utiliser une clé Allen pour dégager la roue. Dans la rédaction de Vojo, il y a débat avec d’un côté ceux qui ne se séparent pas de leur multi-outil, et de l’autre, ceux qui aiment s’en passer. Dans tous les cas, Rockshox commercialisera le serrage rapide à part.

Mais aussi…

Lyrik

Rockshox ne s’arrête pas là et présente quelques autres évolutions. La Lyrik RCT3 s’équipe elle aussi de la nouvelle cartouche Charger 2 et de la nouvelle chambre DebonAir. Les arguments sont les mêmes : améliorer le comportement sur les petits chocs et offrir la meilleure traction en conservant une courbe de compression optimale plus loin dans le débattement. Il est également désormais possible d’installer une commande au guidon pour les exigences de performance des enduristes modernes. Cette nouvelle Lyrik sera commercialisée en Mai entre 1145 et 1310 euros. Une version RC sera également produite pour la première monte.

Revelation 

Plus accessible que la Pike, la Revelation est présente sur le même segment du « All-Mountain » et de « l’enduro ». On retrouve un châssis très proche et tout aussi léger, des plongeurs de 35 mm et le nouveau ressort DebonAir. Seul manque à l’appel, la nouvelle cartouche Charger 2. Pour le reste, c’est une Pike plus accessible avec ses nouvelles capacités d’accueil pour les grandes roues et les gros pneus. Seuls les réglages de rebond et de compression seront disponibles pour la Revelation RC qui sera commercialisée au courant du mois de Mai entre 720 et 800 euros dans des débattements allant jusqu’à 150mm.

Yari

Au delà de 150mm, la Yari prend le relai sur la Revelation en continuant d’être la « Lyrik accessible ». La fourche reste relativement identique mais accueille le nouveau ressort DebonAir. Son châssis passe lui aussi au boost et des pressions sont conseillées aux utilisateurs de VTTAE. Seule une version RC sera disponible en Mai entre 780 et 865 euros.

RS1 & Sid

Les fourches de marathon et de XC RS-1 et Sid s’équipent elles aussi d’une cartouche Charger 2 optimisée. Dans leur cas, un mode « bloquage » est prévu pour rigidifier la fourche au maximum. Fort logiquement, la commande Oneloc permet de l’actionner au guidon. Par la même occasion, la RS-1 RLC qui a toujours eu du mal à trouver son public en XC s’ouvre un petit peu plus au All-Mountain avec la nouvelle cartouche Charger 2 et une nouvelle option de débattement : 130mm pour les fourches de 27,5 pouces. Elle sera disponible rapidement à 1865 euros et pour 80 euros de plus, la RS-1 RL offre la possibilité de bloquer la fourche au guidon avec la commande Oneloc.

https://www.sram.com/fr