Il y a des marques qui sentent bon la passion et Production Privée fait partie de celles-ci. La fine équipe andorrane s’engage sur un nouveau terrain après avoir construit sa réputation sur ses endurigides. Elle présente le premier prototype du Shan Nº5, toujours en acier. On vous met au parfum : 

shan davidAprès avoir présenté le Shan GT en fin d’année dernière, on nous soufflait que d’autres projets étaient sur les rails et on peut désormais en sentir l’odeur ! Présenté sous forme de prototype, il montre ses courbes, ses tubes et ses soudures sans  dévoiler toutefois toutes ses particularités. L’équipe de Production Privée continue de travailler sur ce vélo et nous ne connaitrons les mensurations exactes tout comme le prix du cadre qu’au mois de mars.

En attendant, nous découvrons les 8 derniers mois de travail en images :

C’est chez les voisins pyrénéens de Milc que les premiers prototypes du Shan Nº5 sont nés. L’atelier est spécialisé dans le prototypage. Ce vélo, premier tout-suspendu de la marque, est le cinquième cadre né de l’imagination de David George et Damien Nosella.

C’est en mai 2016 que les premiers tests terrain ont commencé sur la machine. L’objectif est de retrouver un vélo aux mêmes caractéristiques que le Shan premier du nom : un vélo hyper polyvalent et très joueur. Le châssis du vélo est, comme tous les vélos de la marque, fabriqué en acier pour plus de tolérance et de grip. Des tubes en cromo 4130 MCS ont été sélectionnés.

IMG_9084

Il faudra attendre avril pour espérer mettre la main sur un des 50 cadres de pré-série. Si le travail et la déco finale ne sont pas encore dévoilés, on découvre les sources d’inspiration des deux passionnés et créateurs de la marque. On vous laisse imaginer le résultat :

_MG_0079Le lancement de ce nouveau vélo est également l’occasion pour la marque de rafraîchir son site internet :  www.productionprivee.com

Partager cet article :