Gamme Rockrider 2018 : petits prix, maxi compatibilité

Tech
13 octobre 2017 — Olivier Béart

Ne dites plus Btwin, mais Rockrider en 2018 ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est que la marque VTT du géant Décathlon a mis les petits plats dans les grands avec pas moins de 3 grosses nouveautés vélo pour sa nouvelle gamme. Mots d’ordre : petits prix mais évolutivité et compatibilité maximales, notamment au niveau de la taille de roues. Voilà qui mérite bien quelques explications :

Pour son millésime 2018, Décathlon a complètement revu son offre VTT et la gamme change de nom, avec un retour au patronyme Rockrider pour tout ce qui est off-road ; BTwin s’orientant désormais plus vers la route.

Rockrider XC 100 S : le full polyvalent

La principale nouveauté, vous l’avez sous les yeux : il s’agit de la plateforme Rockrider XC 100 S, un full de 120mm de débattement qui a la particularité d’être compatible avec les 3 tailles de roues (27,5, 27,5 Plus et 29″).

Zigor Garate, chef produit VTT, nous explique la philosophie de développement de ce modèle : “Le mono-plateau et les axes Boost ouvrent aujourd’hui énormément de possibilités, comme le fait de pouvoir désormais disposer en quelque sorte de 3 vélos en un grâce à la compatibilité avec différents formats de roues”. Tiens, tiens, voilà justement qui va dans le sens d’un article que nous avons publié il y a peu au sujet des différentes tailles de roues !

Affiché au prix très contenu de 1200€, le Rockrider XC 100 S peut-être choisi en 27,5, 27,5 Plus et 29″ lors de l’achat et les autres paires de roues sont disponibles au prix de 200€ la paire (complètes avec pneus, cassette et disques ainsi qu’une housse – prix valable à l’achat du vélo, 350€ ensuite). “Il n’y a rien à faire d’autre que de changer les roues ; pas de biellette à inverser ou de cale à mettre sous le jeu de direction. C’est un vélo que nous avons voulu simple et destiné à un large public”.

Laisser le choix des roues permet de disposer de “3 vélos en 1”

“Nous avons mis au point une géométrie qui est, selon nous, un excellent compromis, et qui permet de monter les 3 tailles de roues sans autre modification. L’angle de direction est de 69,5°, le reach de 417mm en taille M (nous montons des potences courtes, de 70mm), alors que les bases font 445mm. En 27,5, la hauteur du boîtier est juste dans la moyenne basse du marché, et en 29” il est dans la fourchette haute mais sans plus. Laisser le choix des roues permet de disposer de “3 vélos en 1″ et d’adapter la plateforme facilement aux souhaits de l’utilisateur : 29″ pour aller vite, 27,5″ pour le côté joueur, facile et maniable, et enfin 27,5+ pour la confiance et pour s’aventurer hors de sa zone de confort avec un vélo qui va aider le pilote dans les franchissements”, ajoute Zigor Garate.

Malgré son tarif très serré, le Rockrider XC 100 S ne lésine pas sur les équipements avec un montage en Sram NX 1×11, suspensions Manitou, freins Tektro et accessoires maison. Rockrider a aussi mis l’accent sur le côté évolutif, avec notamment une tige de selle en 31,6mm de diamètre et un passage prévu pour la commande d’une tige télescopique.

Les roues proviennent de chez Sun Ringlé, avec des jantes en 30mm de large pour les 27,5 et 29, et en 40mm pour le 27,5 Plus. Les pneus sont des Hutchinson, et Rockrider a mis au point une gomme et une carcasse spécifiques pour le Taipan Koloss 27,5+ en 2.8 de section afin de maximiser l’accroche, le confort et le côté “facile” du vélo monté avec ce type de pneumatiques.

Rockrider AM 100 S : objectif montagne

Au niveau des fulls, la gamme compte aussi un 140mm de débattement, le Rockrider AM 100 S. Son prix est de 1500€ avec tige de selle télescopique. Il accepte également les 3 formats de roues.

Comme sur le Rockrider XC 100 S, on note la disparition du système NEUF, au profit d’un système plus classique de type monopivot avec biellette. L’objectif est d’améliorer la fiabilité et la simplicité, avec notamment des roulements standards disponibles très facilement ; et le passage au mono-plateau a permis d’optimiser l’anti-squat avec un point de pivot placé pile au niveau du sommet des dents avec un plateau de 32 dents.

Rockrider XC 500

Le concept des roues “3 en 1” est également décliné en semi-rigide, avec le Rockrider XC 500.

Vendu au prix de 1200€, comme le full, il est équipé d’une transmission Sram Gx 11 vitesses et d’une fourche RockShox Reba.

Voilà en tout cas des nouveautés accessibles et très bien pensées sur papier… que nous avons hâte d’essayer dès leur sortie fin 2017.

Plus d’infos : www.btwin.com