Pour le deuxième épisode de Poudre d’Escampette, Lucy a pris la direction des Pyrénées, profitant du début d’hiver sec et doux, qui rend facile d’accès la plupart des trails. Lisa s’étant cassé la clavicule en fin d’été, les filles ont repoussé au maximum le tournage de leur second épisode, espérant une guérison rapide. Mais rien n’y a fait, et c’est donc seule que Lucy a mis le cap sur les Pyrénées et plus précisément le Pays Toy, qu’elle nous fait découvrir en photo et vidéo.

c-maxime-marrimpoeyAux portes du Parc National des Pyrénées, à une trentaine de kilomètres de Lourdes, après avoir traversé des gorges encaissées, nous voici arrivés à Luz Saint Sauveur, un gros bourg pyrénéen qui règne depuis des siècles sur cette contrée farouche et sauvage, le Pays Toy.

 

Si vous n’avez jamais entendu parler du Pays Toy, vous connaissez sans doute son Pic du Midi, le Col du Tourmalet, Luz Ardiden ou le célèbre cirque de Gavarnie. Le Pays Toy s’étend depuis Luz jusqu’à Gavarnie d’un côté, et Barèges, de l’autre. Ce terme toï, qui signifie petit en patois, était le sobriquet des habitants de ces hautes vallées isolées. Le coin est sauvage, et le VTT y est encore confidentiel, mais de très bons riders sillonnent les spots, comme les gars de Pyrénées Equipat (Pierre Castagne, Stephane Lopez, Christophe Toujas etc).

c-maxime-marrimpoey-3Dans le coin, pas de bikepark (à l’inverse de la vallée voisine de Cauterets), seul le Pic du Midi propose de monter avec son vélo pour ensuite profiter des singles naturels qui rejoignent les vallées. Pour le reste, ce sera à la force des mollets qu’il faudra rejoindre les sommets des spots, à moins que vous ne préfériez alourdir votre bilan carbone (en organisant entre vous des navettes). Avec près de 1000 m de dénivelé négatif pour la plupart des spots, le Pays Toy vaut vraiment le détour, c’est un terrain de jeu de malade !

Le terrain est ultra varié, entre pâturages et incroyables forêts de feuillus. Chemins piétons, singles bardés d’épingles, ici, ce sont seulement les moutons et les bergers qui entretiennent les spots et vous ne croiserez pas grand monde.

Si vous allez rouler au Pays Toy :

  • Montez au massif de l’Ardiden, car plusieurs itinéraires en descendent. Sortez la carte IGN et vous trouverez facilement ces chemins piétons de plus de 1000 m de dénivelé, un vrai bonheur entre pâturages, forêts, et villages authentiques.
  • Montez à Barèges et ses environs : là encore, sur chaque rive, on trouve de très beaux trails tout à fait typés enduros, tantôt roulants, tantôt un peu plus techniques.
  • Le VTT est interdit dans le cirque de Gavarnie (Parc National des Pyrénées), mais ça vaut quand même le détour… à pied !
  • Un peu plus bas dans la vallée, il y a de très beaux spots sur Argelès, Hautacam, et bien sûr, le célèbre Pic du Jer (Lourdes) est tout près.
  • Mangez du gâteau à la broche et de la garbure, sinon vous serez obligés de revenir…

Photos : (c) Maxime Marrimpoey

Partager cet article :