Lorraine Truong de retour sur un vélo !

2 septembre 2021 — Léo Kervran

En 2015, Lorraine Truong était ingénieur chez BMC et l’un des plus grands espoirs suisses sur le circuit EWS. Tout s’est arrêté brutalement sur l’étape de Samoëns, où un grave traumatisme cérébral (combiné à d’autres commotions plus légères dans le passé) l’a forcé à tout arrêter. Depuis, elle doit vivre avec de sévères maux de tête, une fatigue débilitante, des nausées et une parésie du côté droit, une “paralysie molle” qui rend difficile l’utilisation de tous ses muscles de ce côté du corps.

Incapable de faire du vélo, elle s’est reconvertie dans le wheelchair MX. Autrement dit, du freestyle en fauteuil roulant, le plus souvent sur des modules de street ou dans bowl. Toutefois, en 2020, elle fait par l’intermédiaire de quelques amis la rencontre d’Alex Desmond, dont la passion consiste à concevoir des vélos adaptés pour des personnes qui ne peuvent plus monter sur un vélo classique.

Un an plus tard, voici le résultat final de cette rencontre : le Orange Phase AD3, construit par Orange (qui a au passage embauché Alex Desmond) et sa division Orange Strange dédiée aux “projets spéciaux” sur la base du Phase, leur e-bike tout-suspendu en roue de 27,5″ et 165 mm de débattement.

Cette vidéo montre le retour de Lorraine sur un vélo pour la première fois depuis 6 ans. Un beau message d’espoir !

Plus d’information sur ce projet et son histoire sur le site d’Orange (en anglais) : Introducing the Phase AD3