XTerra Belgium 2017 : deux ans et déjà au panthéon de la discipline !

Sport
13 juin 2017 — Olivier Béart

Le XTerra est un véritable phénomène qui, depuis l’an dernier, a gagné la Belgique avec une épreuve exceptionnelle disputée dans le cadre unique de la citadelle de Namur. Perchée en hauteur de la ville, facile d’accès et très touristique, elle offre un décor atypique et du dénivelé à gogo à deux pas de l’eau de la Meuse : tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce XTerra Belgium une énorme réussite et cette deuxième édition y a ajouté un plateau parmi les plus relevés du circuit pour le plus grand bonheur des quelque 1000 participants qui se sont mesurés à ce qu’on peut déjà appeler un monument. Vojo y était :

L’an dernier, pour sa première édition, le XTerra Belgium avait dû faire face à des conditions climatiques difficiles dans les semaines précédant l’épreuve, contraignant les organisateurs, la mort dans l’âme, à annuler la partie natation de ce triathlon en mode nature. Mais cette fois, la Meuse n’était pas en crue et son eau à 20 degrés a bien pu accueillir les quelque 330 engagés sur la version « lite » et les 660 courageux qui ont choisi la distance complète (1500m de natation, 33km de VTT avec plus de 1000m de D+ et 10km de course à pied).

Le courant de La Meuse n’a pas rendu les choses faciles pour les nageurs et ce passage dans l’eau a été décrit par plusieurs comme une sorte de « grande lessiveuse » !

La « petite » distance donne déjà l’occasion de repérer les lieux et de voir une première fois les coureurs en action dès le matin, comme ici dans la longue et difficile remontée vers le haut de la citadelle de Namur.

Les transitions sont ici moins assurées que chez les pros qui en découdront l’après-midi, mais c’est avant tout un défi personnel que les participants viennent relever en participant à la version « découverte ».

Devant par contre, ça va déjà très vite et le jeune Robbe Janssens, 20 ans, l’emporte au général en 1h39… avec quelques traces sur son visage, séquelles d’une petite glissade impromptue en VTT. Il devance le Français Corentin Carlier et le local Cyprien Dion, membre du club dont sont issus les organisateurs, le Tri4Us. Chez les Dames, le bouquet revient à Birgit Wauters, concentrée sur le vélo et tout sourire à l’arrivée.

On s’offre une petite pause et on passe aux choses très sérieuses l’après-midi avec le Xterra Belgium version longue et son plateau très relevé où on compte plus de 10 nationalités présentes et des athlètes qui viennent parfois de très loin (Afrique du Sud,…) ainsi que quelques-uns des cadors de la discipline dont le multiple champion du Monde de la spécialité Ruben Ruzafa.

Côté belge, le grand favori se nomme Yeray Luxem. Passé complètement à côté de cette course qu’il avait pourtant pointé dans son calendrier l’an dernier, il a cette fois soif de revanche et tous les espoirs noir-jaune-rouge reposent sur ses épaules puisque le vainqueur de l’an dernier, Kris Coddens, est absent car il a pour une fois privilégié sa famille au grand bain de la course.

Depuis les hauteurs, nous admirons le ballet des nageurs dans l’eau de la rivière…

Excellent nageur, le Français Maxime Chane sort de l’eau en première position et entame le vtt en tête. « J’en avais les larmes aux yeux et la chair de poule avec tout ce public massé dans la première côte, c’était incroyable ! »  Et on n’a aucun mal à le croire tant le public était nombreux cette année sur les bords du circuit, preuve que l’intérêt de la discipline dépasse le cercle des seuls sportifs acharnés.

Le fait de pouvoir organiser cette course à proximité immédiate du centre de la capitale wallonne et sur un site aussi touristique que celui de la citadelle de Namur aide aussi beaucoup et donne énormément de caractère à l’épreuve.

Retour à la course, avec l’Espagnol Ruben Ruzafa qui porte son attaque dans sa discipline de prédilection, le VTT. Les plus anciens se souviendront qu’il a été un temps le coéquipier de Julien Absalon chez Orbea… Et pourtant, ce n’est pas lui qui va signer le meilleur temps sur deux roues, mais un certain Xavier Dafflon dont nous reparlerons !

Derrière Ruzafa à ce moment de la course, c’est le Sud-Africain Bradley Sean Weiss qui mène la chasse, avec Yeray Luxem dans sa roue.

Très en forme, le Belge va réussir à devancer légèrement son adversaire sur le VTT… mais il va bien vite devoir céder sa 2e place !

Chez les amateurs, c’est Sylvain Denis qui se montre le plus en verve. Il pointe en 13e position.

Chez les Dames, la référence Tchèque Héléna Herbenovà est largement en tête et on voit mal ce qui pourrait l’empêcher de reconduire son succès de 2016.

Le VTT touche à sa fin, il est temps de rejoindre le gigantesque parc fermé sur l’esplanade de la citadelle avant d’entamer la course à pied.

Le tracé, constitué d’une boucle de 5km à parcourir deux fois, est très pentu et serpente entre les fortifications de la citadelle avec en plus quelques volées d’escaliers et de beaux obstacles ajoutés par l’organisation.

A l’entame de la course à pied, Ruben Ruzafa est toujours en tête, mais sa victoire n’est pas encore assurée…

Le Suisse Xavier Dafflon revient comme un boulet de canon ! Lui aussi ancien très bon vttiste, il a perdu plus de 4 minutes sur la natation et il est sorti… 99e de l’eau ! Mais il a fait un temps record sur le VTT (1h35’51 », soit 2 minutes de mieux que Ruzafa malgré le trafic) et c’est aussi un excellent coureur à pied. Ce qu’il va confirmer en reprenant encore plus d’1’30 à l’Espagnol et en signant le meilleur chrono du trail. Mais ce ne sera pas assez pour l’emporter.

Au rang des très belles remontées, on soulignera aussi celle d’Arnaud Taurelle qui, sorti 315e de l’eau, est remonté jusqu’à la 23e place finale tout en remportant la catégorie S2h devant Mathieu Neirynck.

L’arrivée est proche, mais avec la chaleur, il faut penser à rester hydraté. Et pour cela, chacun sa manière !

Après 2h45 d’effort, Ruben Ruzafa en termine et passe la ligne en tête pour 51 petites secondes.

Tout le monde peut enfin souffler et laisser ses émotions s’évacuer, la fameuse médaille de finisher autour du cou !

Le XTerra Belgium faisait aussi office de championnat de Belgique de cross triathlon. Avec sa 3e place au général, c’est Yeray Luxem qui remporte le titre, imité par sa coéquipière Christine Verdonck chez les Dames (où elle termine également 3e au général et première amatrice).

Et comme toujours en Belgique, l’épreuve se termine autour d’une bonne bière… voire même de plusieurs et dans une ambiance très festive puisque le XTerra Belgium est suivi d’une grande soirée et de concerts sur l’esplanade. Comme c’est congé le lendemain, pourquoi se priver !

Sur le podium, les lauréats doivent même confirmer leurs performances sportives par une autre, bibitive cette fois, en a-fonnant la bière qui leur est offerte. Et on peut vous dire que certains ont une fameuse descente ! Bravo à l’équipe qui rend tout cela possible et à l’année prochaine pour une autre grande fête !

Résultats completsLe site Web XTerra Belgium