Si les sacs à dos restent populaires, de plus en plus de bikers cherchent à rouler le dos et les poches légères, tant en enduro qu’en XC. Mais il faut toujours bien boire et avoir un minimum de matériel pour se dépanner en cas de souci. Parmi les dernières solutions arrivées sur le marché, Scott propose, via sa marque d’accessoires, le porte-bidon Syncros MB Tailor Cage… qui cache deux outils dans son châssis ainsi qu’une pompe sur le côté. Nous l’avons essayé.

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-1-2Si un sac à dos reste souvent indispensable pour les longue sorties, de plus en plus de bikers recherchent d’autres solutions pour rouler plus léger et sans s’encombrer. Nous vous avons déjà parlé des ceintures/sacs banane Mavic et Camelbak qui sont une première piste. L’autre option est de placer un maximum de choses sur le vélo. Certaines marques comme Specialized ont même conçu leurs derniers modèles comme le Stumpjumper et le Camber dans cette optique en les dotant d’une “trappe” permettant de loger un nécessaire de réparation dans le tube diagonal. Tout cela a donné des idées à d’autres, dont Scott, qui arrive sur ce créneau avec une troisième voie.

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-1Les chefs produit Syncros ne s’en cachent pas lorsqu’on discute avec eux : ils roulent eux-même de moins en moins avec un sac et ils cherchaient depuis un moment des solutions pour emporter avec soi un minium de choses de façon efficace. Quand ils ont vu sortir la solution Specialized, ils ont bien envisagé la mise en place d’une solution intégrée aus cadres Scott (propriétaire de Syncros) mais le surpoids occasionné a été jugé trop important pour une marque qui a toujours construit des cadres hyper légers (200g environ, juste en renforts de structure). Et c’est ainsi que le porte-bidon Syncros MB Tailor Cage a vu le jour.

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-12L’idée ici est d’intégrer deux multi-outils très plats sous le porte-bidon, ainsi qu’une mini-pompe sur le côté. Plusieurs versions sont disponibles, que ce soit en version droite ou gauche pour la prise du bidon, ainsi qu’en version plus orientée route ou vtt avec une pompe différente (plus axée haute pression pour la route, alors que le modèle vtt – dénommé HV1.5 – injecte un plus gros volume d’air à chaque coup de pompe). Il existe aussi une version sans pompe. Dans notre cas, c’est très précisément le Syncros MB Tailor Cage droit Mini HV1.5 que nous avons testé.

Derrière ce nom barbare, que se cache-t-il exactement ? Pour le découvrir, il faut déclipser deux petites fermetures aux extrémités du porte-bidon et faire coulisser la partie inférieure. L’opération est simple, mais les clips sont à la fois petits et très fermes, de sorte qu’il est parfois difficile de les manipuler avec des gants, surtout en hiver. Dommage de commencer la visite par un bémol et Syncros devrait retravailler ce point, mais la suite réserve de meilleures choses.

A l’intérieur, on trouve deux outils. Le premier (à gauche sur l’image) est un classique multi-outil de la gamme Syncros, le très plat Matchbox Sl-R, qui rentre sans souci dans un si petit logement. Il comporte 5 clés Allen (2, 2.5, 3, 4 et 5mm), deux tournevis (plat et cruciforme PH2) ainsi que deux Torx (T10 et T25). Sur l’autre, on trouve un dérive-chaîne, des empreintes servant de clés à rayons, un embout Allen de 8mm ainsi que deux logements aimantés pour accueillir une maille rapide. Bref, on est paré à presque toute éventualité et à part une clé Allen de 6mm, il ne manque rien. La qualité est également au rendez-vous avec  des têtes qui ne se marquent pas facilement ainsi qu’un maniement très agréable.

Du côté de la pompe, c’est aussi du tout bon. Très compacte, elle cache bien son jeu car elle permet de regonfler facilement et rapidement un pneu vtt en injectant 67cm3 à chaque coup de pompe. Vu ses 20cm de long, c’est un joli score et en pratique c’est largement suffisant. Elle cache aussi un tuyau souple permettant de pomper avec plus de liberté de mouvement sans craindre de tordre la valve.

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-18L’ensemble pèse un peu plus de 300g : 114g pour le porte-bidon lui-même, 109g pour les deux outils et 111g pour la pompe. Ce n’est pas ce qui se fait de plus light, mais ce n’est franchement pas exagéré non plus ! On peut aussi rouler sans les outils et la pompe si on le souhaite dans certaines circonstances. Le prix de vente de ce porte-bidon Syncros est de 69€ avec outils et pompe, ce qui reste aussi très raisonnable pour quelque chose d’aussi complet. Par contre, le bidon n’est pas fourni.

Porte-bidon Syncros MB Tailor Cage : en pratique

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-2-2Sur le terrain, nous avons testé longuement le Porte-bidon Syncros MB Tailor Cage et, depuis que nous l’avons reçu lors de la présentation des modèles Scott 2017, il nous a accompagnés sur de nombreuses autres montures et pour plusieurs centaines de kilomètres.

Nous avons aussi apprécié le bon maintien de l’ensemble des composants, notamment de la pompe, et l’absence totale de bruits parasites même en fin de test.

Nous avons pu constater que le maintien du bidon est excellent et il est aussi facile de le retirer quand on souhaite boire. Au-delà des petites réserves concernant les difficultés de déclipsage des fixations pour avoir accès aux outils, cet ensemble Syncros est de très belle facture et on trouve dans ce kit tout ce qu’il faut pour rouler sereinement. Nous avons aussi apprécié le bon maintien de l’ensemble des composants, notamment de la pompe, et l’absence totale de bruits parasites même en fin de test. Pourtant, il s’agissait d’une de nos principales craintes et nous avons été très attentifs à ce point.

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-4-2Il n’y a pas non plus de saletés qui pénètrent dans les outils, même dans les pires conditions. Idem pour la tête de la pompe qui est bien protégée. Bref, on voit que tout cela a été bien pensé et que les concepteurs sont des gars qui roulent.

Un dernier point à retenir : lors du montage, il est important de faire attention car le porte-bidon Syncros MB Tailor Cage est environ 2cm plus haut qu’un porte-bidon classique. Aucun souci sur les cadres Scott, mais il n’a pas vocation qu’à être monté sur les vélos de la maison-mère ! Cela ne posera aucun souci sur un semi-rigide (à gauche, un Canyon Exceed), sur un full-suspendu de petite taille ou au cadre très compact (comme le DeVinci Django montré ici à droite), cela peut poser quelques soucis si on souhaite rouler avec un grand bidon (750ml ou isotherme). Néanmoins, avec un bidon de 500ml, c’est passé sans souci sur les quelque 10 vélos où il a été monté.

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-2Enfin, il faudra aussi utiliser des vis à tête plate (fournies ou des vis de disques font l’affaire) pour le fixer sur le cadre afin de ne pas empêcher la bonne mise en place du “tiroir à outils”. L’intégration a des avantages mais elle impose quelques petites contraintes par rapport à des combinés sur lesquels l’outil est simplement fixé au fond du porte-bidon comme on en rencontre chez Specialized ou Topeak par exemple.

Verdict

syncros_porte_bidon_outils_copyright_obeart_vojomag-25Bien pensé, ce porte-bidon Syncros MB Tailor Cage permet d’avoir toujours avec soi le nécessaire pour réparer. Il ne reste plus qu’à prendre une chambre à air dans une poche ou de la fixer sur le vélo et c’est parti ! La qualité de cet ensemble est excellente, principalement au niveau des outils et de la pompe. Il y a encore des pistes d’amélioration (absence de clé Allen de 6, quelques millimètres à gratter en hauteur pour le rendre compatible avec tous les cadres et surtout la facilité d’ouverture du “tiroir”) mais l’idée de base est excellente, la réalisation convaincante et on s’approche du compagnon de sortie idéal.

bloc-test_syncros_porte_bidonLien utile : www.syncros.com