Non, le nouveau Specialized Enduro 2017 ne ressemble pas à un mini Demo avec son tube de selle qui contourne l’amortisseur d’un seul côté comme certaines fuites le laissaient croire. Certes, cela aurait été spectaculaire, mais ce n’est pas la voie suivie par Specialized qui a préféré jouer la carte de la continuité au niveau du look pour mieux cacher des évolutions plus profondes qu’il n’y paraît au premier abord. Car même si le look est ce qui marque en premier, ce qui fait un vélo, c’est avant tout sa géométrie et ses suspensions. Et là, il y a du changement. Nous avons pu examiner et faire une première prise en main du vélo en avant-première à Morzine. Voici tous les détails.

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-1En le voyant au premier abord dans le garage de l’hôtel investi par Specialized à Morzine où il se trouve bien à l’abri des regards, mis à part de nouvelles couleurs bien flash, dur de dire que c’est bien le tout nouveau Specialized Enduro 2017 qu’on a sous les yeux tant, il est vrai, les lignes du “petit dernier” ressemblent à celles de son prédécesseur.

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-3Pourtant, des évolutions, il y en a et on peut bel et bien parler de nouveau vélo quand on y regarde de plus près. Mais avant cela, amusons-nous à effectuer un petit retour en arrière pour se rappeler que le Specialized Enduro a été un des tout premiers vélos destinés à cette pratique aujourd’hui très en vogue mais qui n’en était alors qu’à ses balbutiements (et encore).

Specialized_Enduro_historyAprès quelques tentatives de body-building de son célèbre FSR (freins à disques, amortisseur à ressort) qui, malgré le qualificatif d’Enduro restait basé sur un châssis connu, c’est pour le millésime 2002 que Specialized a décidé d’adopter le nom “Enduro” pour une nouvelle famille de vélos avec un cadre spécifique misant sur la polyvalence avec de réelles capacités en descente, tout en préservant ses qualités de pédaleur. Son cadre spectaculaire en alu fera date, contrairement au modèle 2006 (au centre) qui ne restera qu’un an au catalogue. C’est en 2007 qu’arrive la nouvelle génération, plus légère, avec des suspensions maison Future Shock qui ne laisseront pas un souvenir impérissable surtout au niveau de la fiabilité mais dont le châssis marque l’entrée dans l’ère moderne.

Specialized_Enduro_history-2Puis, c’est en 2010 que le X-Frame Design fait son apparition pour la première fois, en roues de 26″. Le Specialized Enduro subit ensuite une première mise à jour importante en 2013 avec l’arrivée marquante des roues de 29″ qui placent à nouveau Specialized dans le rôle de pionnier en montrant qu’il est possible de faire des vélos à grand débattement et grandes roues. La version 650b a suivi.

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-18Pour le millésime 2017, le nouveau Specialized Enduro reste fidèle à cette architecture en forme de X, avec un cadre 100% carbone en S-Works et Pro, carbone/alu en Elite et alu sur le Comp. Mais cette fidélité à un design connu va de pair avec une mise à jour du vélo pour qu’il colle à l’évolution de cette discipline qui se professionnalise de plus en plus et qui nécessite aussi des machines de plus en plus pointues. C’est notamment le cas au niveau de la géométrie, qui ne joue clairement plus la carte de la polyvalence mais qui a été entièrement dictée par les impératifs des parcours des Enduro World Series et par les indications des pilotes du team, Jared Graves et Curtis Keene en tête.

Une géométrie plus radicale

Sur le Specialized Enduro 2017, le boîtier de pédalier est abaissé légèrement, la douille de direction est nettement plus basse (95mm en M, soit 15mm de moins que la précédente génération !), l’angle de direction est beaucoup plus couché (66° contre 67,5° auparavant en 29” – par contre, le 650b reste à 65,5°), le reach est allongé légèrement (430mm en M, soit 5mm de plus) et se couple à des potences encore plus courtes (40mm en S et M, 60mm en L et XL). Voici l’ensemble des cotes :

Capture d’écran 2016-08-14 à 12.40.56Vous remarquerez aussi qu’il y a désormais 4 tailles et plus seulement 3.

Deux châssis pour trois formats de roues

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-14Par contre, même si le cadre passe au standard Boost 148×12, la longueur des bases, déjà très courte, ne diminue pas de façon drastique. Elle augmente même de quelques millimètres, passant de 430 à 432mm en 29” et de 422 à 425mm en 650b. La raison est simple : la précédente génération affichait déjà des bases très courtes et faire encore plus court n’aurait pas eu beaucoup de sens.

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-13Par contre, le Specialized Enduro 2017 profite de son passage au Boost pour augmenter sa polyvalence en acceptant désormais des formats de roues et de pneus plus variés que jamais. Le cadre 29″ est désormais compatible 6Fattie (pneus Plus) en 2.8 et 3.0. Pour parler autrement en prenant en compte la hauteur du boîtier de pédalier, on peut dire que le nouvel Enduro accepte des des combinaisons de roues qui font passer sa boîte de 339mm (650b x 2.8) à 352mm (29″ x 2.3). De son côté, le 650b est compatible avec des pneus dont la section va jusque 2.6” (pour une hauteur de boîte qui varie de 345mm en 2.3” à 350mm en 2.6”) !

pneus-specialized-2015-paul-humbert-4Eh oui, voilà une nouvelle tendance que quelques marques semblent vouloir développer pour permettre aux propriétaires de vélos en 650b de goûter aux joies des pneus “presque Plus” sur les terrains qui s’y prêtent : on va trouver de plus en plus de pneus de très forte section dans ce format et Specialized est un des premiers à dégainer avec une offre enduro en 2.6″ de section. C’est d’ailleurs le choix de train roulant fait par Jared Graves pour inaugurer son nouveau Specialized Enduro 2017 à l’occasion de l’EWS de Whistler. Bref, la tendance est de proposer de plus en plus de choix au rider grâce au Boost, ce qui aide à mieux comprendre l’utilité réelle de ce standard mal compris lors de son lancement mais dont on voit qu’il permet aujourd’hui de proposer des vélos “2 en 1”.

Une suspension mise à jour

Depuis le Demo 8, Specialized travaille main dans la main avec Ohlins, dont la marque assure également la distribution dans plusieurs pays, dont la France. Pour son Enduro 2017, Ohlins et les ingénieurs ont également travaillé main dans la main et on trouve un tout nouvel amortisseur Ohlins STX22 custom sur les versions haut de gamme (S-Works montré ici et Pro). La cinématique reste bien évidemment de type FSR 4 Bar Linkage, mais le débattement gagne 10mm, passant de 155 à 165mm. A l’avant, on reste sur 160mm en 29” et 170mm en 650b, avec fourche Ohlins sur le modèle S-Works.

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-8L’amortisseur Ohlins STX 22 offre un circuit de compression basse vitesse souple et réglable sur 9 clics pour offrir du grip et de la réactivité sur les petits chocs sans pénaliser le rendement. De son côté, le circuit haute vitesse réglable sur 3 clics est optimisé pour digérer les successions de gros impacts avec le plus de maîtrise possible et pour rappeler le comportement d’un amortisseur à ressort. Il est équipé de l’AutoSag et d’un rebond réglable sur 8 clics. Les autres versions sont équipées du amortisseur RockShox Monarch Plus.

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-10La biellette qui assure la liaison entre le bras arrière et l’amortisseur évolue aussi pour offrir plus de rigidité. On remarque que la taille des roulements des points d’articulation est encore plus généreuse, mais que le Specialized Enduro 2017 évite de jouer la carte de la sur-rigidité en évitant par exemple de lier les haubans ensemble, ce qui rappelle le travail qui a été effectué sur le Stumpjumper.

Swat Door et petits détails : l’héritage du Stumpjumper

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-11Du Stumpjumper, le nouveau Specialized Enduro 2017 hérite également de la fameuse Swat Door, cette ouverture dans le tube diagonal, sous le porte-bidon, qui permet de placer tout son nécessaire de réparation dans le vélo (pompe, chambre à air, multi-outil) et même un peu plus (barre énergétique, etc.) pour éviter de devoir s’encombrer d’un sac à dos, de moins en moins populaire en enduro.

Corollaire de l’arrivée de la Swat Door, les câbles et la Durit de frein arrière passent par l’intérieur du tube de façon entièrement guidée pour faciliter les opérations de maintenance. On remarque ainsi que la Durit de frein arrière sort près du boîtier de pédalier (sur le haut, une petite révolution chez Specialized qui faisait jusque là toujours passer ses câbles sous la boîte avec les risques que cela comportait) pour rentrer ensuite dans la base. Une petite pièce qui vient se placer dans l’axe de suspension montre le souci du détail apporté lors de la conception.

Specialized_Enduro_2017_S-Works_29_Pouces_Copyright_Vojomag-14Autre point qui réjouira les mécanos : Specialized revient à un boîtier de pédalier fileté et se passe du BB30 ! On remarque aussi que le vélo n’est compatible qu’avec les transmissions mono-plateau… mais qui s’en plaindra vu le programme de la machine.

Une gamme de 4 modèles en 2 versions

La gamme Specialized Enduro 2017 est chapeautée par la très luxueuse version S-Works qui illustre cet article. Elle est équipée du cadre full carbone Fact 11m, des suspensions Ohlins avant/arrière, d’un groupe Sram XX1 Eagle 1×12, des roues Roval Traverse SL Carbone et de freins Sram Guide RS. Les modèles 29”/6Fattie sont tous livrés d’origine en 29” en France/Benelux mais le switch vers le 6Fattie est évidemment possible dès l’achat. Il n’y a pas de S-Works 650b dans nos contrées. Tarif : 8699€ complet ou 3499€ en cadre seul (avec tige de selle Command).

93617-13_END-FSR_PRO-CARBON-29-6FATTIE_RKTRED-BBYBLU-BLK-2Vient ensuite la version Pro Carbon, uniquement disponible en 29” également sur nos marchés. Il est monté avec l’amortisseur Ohlins mais une fourche RockShox Lyric, alors que la transmission est en Sram Eagle XO1 1×12. Les roues sont les Roval Traverse en aluminium. Tarif : 6299€.

93617-43_END-FSR_ELITE-CARBON-29-6FATTIE_BLK-MRNBLU-RKTRED-2L’Enduro Elite Carbon est lui disponible en 29 et en 650b avec un cadre alu/carbone. Les suspensions sont 100% RockShox avec une transmission Sram GX 1×11 et des roues Roval Traverse alu. Tarif : 4699€.

Specialized_Enduro_2017_Comp_Alu_Copyright_Vojomag-1Enfin, l’Enduro Comp représente l’entrée de gamme pour le Specialized Enduro 2017, avec un cadre 100% alu que nous avons également pu voir à Morzine.

Il est disponible en 29” et 650b. Les suspensions viennent de chez RockShox avec un Monarch Plus à l’arrière et une fourche Yari RC devant. La transmission est en Sram GX 1×11 et les roues sont des Roval Traverse en alu. Tarif : 3299€.

C’est au guidon du Specialized Enduro 2017 dans sa très luxueuse version S-Works que nous avons eu l’occasion de faire un premier galop d’essai en avant-première quelque part entre Morzine et Les Gets, dans un joli coin pas trop fréquenté. Côté train roulant, c’est le 29’’ qui est ici à l’honneur, et c’est la seule version qui était disponible pour ces premiers tours de roues. Une fois les suspensions Ohlins finement réglées par l’équipe Specialized France (ce qui était bien nécessaire car, nous devons bien l’avouer, il s’agit d’un amortisseur et d’une fourche que nous n’avons pas du tout l’habitude de rouler), il est temps de partir limer les sentiers. Envie de voir ce que nous avons pensé de ce premier contact avec le nouveau et très attendu Specialized Enduro 2017 ? Rendez-vous ici : www.vojomag.com/prise-main-specialized-enduro-2017-plus-radical-jamais

Edit 22/08 : Collection Crankworx

En marge du festival des Crankworx, Specialized présente une série d’équipements, dont un cadre, en édition limitée: la “Crankworx Jaw collection”. Sur le fond, rien ne change, mais sur la forme, ils s’habillent d’un coloris spécifique reprenant ceux portés par les pilotes de la marque lors du festival.

Specialized-vojo-paul-humbertAu programme, un cadre d’Enduro 29 ou 650B commercialisé à 3699€, un casque Ambush à 159,99€, une paire de chaussures 2Fo Cliplite à 199,90€ et un maillot Enduro Comp disponible à 69,90€. Le tout sera disponible mi-septembre en magasin.

Plus d’infos : www.specialized.com