Le Specialized Enduro 2018 s'offre une (petite) mise à jour !

Tech
16 août 2017 — Olivier Béart

La dernière mouture du Specialized Enduro est toute récente : elle a tout juste un an ! Mais comme il s’agit d’un vélo pointu, Specialized a décidé de jouer la carte à fond et de revoir très légèrement la biellette de suspension ainsi que la géométrie des tailles L et XL pour coller aux souhaits des pilotes maison, Jared Graves en tête… et en faire profiter le grand public. Explications.

N’attendez aucune révolution et ne levez pas les bras au ciel si vous venez d’acheter un Specialized Enduro ! Les modifications présentées ici sont vraiment subtiles et auraient très bien pu être réservées aux vélos des pilotes d’usine (comme sur le Demo de DH par exemple, où les pilotes roulent avec des biellettes personnalisées pour tuner très finement la courbe d’amortissement selon leurs souhaits). Mais pour le coup, Specialized a décidé de les proposer dans sa nouvelle gamme Enduro “2018” (la marque n’aime plus trop de parler en termes de millésimes, et nous non plus, mais il faut reconnaître que cela reste un moyen pratique de savoir de quelle version on parle).

Suite aux retours de ses pilotes, Jared Graves en tête (qui roulait d’ailleurs sur un Stumpjumper customisé car il était un peu “entre deux tailles” sur l’Enduro), la géométrie du Specialized Enduro 2018 a été légèrement modifiée avec un tube supérieur allongé, qui augmente un peu le reach.

Comme vous pouvez le voir sur le tableau ci-dessus, on parle d’à peine plus de 10mm sur les tailles L et XL, qui sont celles qui font l’objet d’une réelle modification, alors que les S et M restent pratiquement inchangés. L’idée était aussi d’homogénéiser le look et le comportement des versions 29″/6Fattie et 650b.

La suspension du Specialized Enduro 2018 fait aussi l’objet d’un petit changement par le biais d’une nouvelle biellette qui intègre un excentrique baptisé Flip-Chip et qui permet de choisir entre une position haute (proche de l’actuelle) et une autre plus basse qui couche encore un peu plus l’angle de direction et qui abaisse le boîtier de pédalier. Nous avions déjà trouvé le Specialized Enduro 2017 assez radical quand nous l’avons testé, voilà qui l’emmène encore plus du côté racing et qui le différencie encore plus du Stumpjumper. Bonne nouvelle : cette nouvelle biellette sera disponible en after-market et il sera donc possible pour les propriétaires du modèle 2017 de mettre à jour leur Specialized Enduro (le tarif n’est par contre pas encore connu).

Pour le reste, les nouveaux Specialized Enduro S-Works 29 2018 sont livrés avec une fourche Öhlins TTX Boost, alors que les Pro 29 & Elite 29/27.5 sont livrés avec une fourche Öhlins STX Boost. Les modèles Pro gagnent également des roues carbone, alors que tous les modèles passent en guidons de 800mm et les 650b en pneus de 2.6″. Enfin, une nouvelle tige de selle télescopique Command WU-Post apparaît sur les modèles S-Works, Pro, et Coil… et elle mérite qu’on vous en touche un petit mot supplémentaire avant de vous laisser découvrir la gamme complète en détails dans le dealer-book.

Une nouvelle tige de selle Specialized Command Post WU

Cette nouvelle tige de selle télescopique Specialized Command Post WU s’adresse aux modèles les plus radicaux de la gamme. Pour faire simple, il s’agit d’une tige de selle qui, en plus de descendre, est dotée d’un petit mécanisme interne qui va abaisser l’arrière de la selle et relever le bec, comme sur un vélo de DH. Le débattement est de 150mm + 14° d’inclinaison de la selle, en diamètre 34,9mm exclusivement. Elle sera prioritairement destinés aux montages d’origine mais elle sera aussi disponible en magasin en quantités limitées et à un prix assez élevé (699€) qui reflète sa complexité.

Specialized Enduro 2018 : la gamme complète

Download (PDF, 2.8MB)

Plus d’infos : www.specialized.com