Nous vous présentions la technologie Shockwiz il y a quelques mois, au moment où le groupe Sram s’est intéressé de près à cet ingénieux outil. Aujourd’hui, le Quarq ShockWiz est prêt à équiper les vélos du plus grand nombre pendant leurs phases de réglages. L’acquisition de donnée « accessible », c’est désormais possible, et si l’outil est né dans le giron du groupe Sram, ce dernier n’est pas limité aux suspensions de la marque. Découverte :

Un petit boitier, fixé par deux colliers Rilsan et relié à la valve de votre suspension à air, c’est tout ! Mais ce qui se cache à l’intérieur du Shockwiz a de quoi éveiller notre intérêt. L’appareil analyse plusieurs centaines de fois par seconde le comportement de la chambre positive de votre suspension.

Connecté via Bluetooth/wifi à votre smartphone Androïd ou IOS, l’appareil vous délivre une série de mesures vous aidant à optimiser le comportement de votre suspension sur le terrain sur lequel vous roulez, tout en s’adaptant à votre vélo et à votre style de pilotage. Si l’idée de se plonger dans de complexes réglages rebute de nombreux VTTistes, l’interface semble très « user-friendly » et on comprend très simplement les recommandations de l’appareil.

Le Quarq Shockwiz analyse les variations de la pression d’air et en déduit le travail de l’amortisseur ou de votre fourche. Après une phase de calibrage, l’algorithme de la machine se lance et repère les vibrations intempestives, les rebonds non souhaités et, plus largement, tout ce qui va détériorer votre ressenti sur le vélo. Après la phase d’analyse, le système vous aide à ajuster la pression d’air, le réglage du rebond et celui des compressions hautes et basses vitesses.

L’outil coûtera 419 euros (469 euros pour une version direct-mount adaptée à une RockShox RS-1). Après avoir analysé votre ride, le Quarq Shockwiz vous propose des réglages optimisés en fonction de votre style de pilotage et du terrain, mais également de ce que vous recherchez (de l’efficacité au pédalage, de l’équilibre, un vélo joueur ou de l’agressivité). L’interface smartphone semble claire et il n’est pas nécessaire de rouler avec son téléphone pour bénéficier des conseils du boitier car ce dernier dispose d’une mémoire stockant les données de votre ride.

L’outil est compatible avec la majorité des suspensions à air disposant d’une chambre positive unique, peu importe le débattement. Les fourches à débattement ajustable (comme les Fox Talas par exemple) devront être maintenues dans une position unique pour bénéficier d’une analyse pertinente. Assez logiquement, le système aura du mal à rester précis pour les suspensions équipées de réglages automatiques (Brain, iCTD…). Une pile plate plutôt commune (CR2032) alimente le système et le boitier et ses accessoires pèsent 45 grammes (d’après la marque).

On imagine très facilement l’utilité d’un tel boitier et de telles analyses. Les compétiteurs ne disposant pas d’imposants outils de mesure à la recherche des meilleurs réglages sur chaque terrain seront friands de l’outil, tout comme les passionnés tâtonnants dans leurs réglages (même si pour eux, l’investissement est conséquent). Les magasins pourront eux aussi offrir cette prestation à leurs clients et chez Vojo, il nous tarde de pouvoir mettre la main sur ce fameux boitier Shockwiz pour pouvoir vous en dire plus !

Découvrez les instructions d’installation (plusieurs autres vidéos sont disponibles sur la chaine Youtube de la marque).

Notre premier article sur le sujet : www.vojomag.com/news/sram-achete-shockwiz-de-lelectronique-suspensions/

Le site officiel : https://www.quarq.com/shockwiz/

Partager cet article :