Öhlins RXF 36, plus large et encore plus rigide

23 juin 2016 — Paul Humbert

Spécialiste reconnu de la suspension pour les sports motorisés, Öhlins a fait son entrée il y a quelques années sur le marché du vélo. Relativement timide en termes de présence par rapport à ses principaux concurrents, la marque suédoise s’est toutefois associée avec un partenaire de haut rang : Specialized. En 2016, la gamme de suspension évolue et on retrouvera la nouvelle fourche RXF 36 sur les châssis d’enduro.

RXF 36

En complément de la RXF 34, la RXF 36 d’enduro arrive dans la gamme Öhlins. Cette fourche à air 29″ se veut plus large et plus rigide.
CR8V4700.jpg La fourche dispose de trois chambres d’air. Deux positives et une négative. La troisième chambre d’air est accessible en externe, sous le fourreau droit et permet d’ajuster la fin de course. En externe, il est également possible de régler le rebond ainsi que la compression.

CR8V4694.jpg Le pivot et le té sont forgés ensemble pour plus de rigidité et la fourche sera disponible en de nombreux débattements (120, 140, 150 et 160mm). Elle sera également compatible au standard boost et pourra accueillir des roues de 29 pouces et de 27,5+. La marque prétend que sa RXF 34 est aussi rigide qu’une Lyrik ou qu’une Fox 36. Grâce à l’ensemble té-pivot forgé, le modèle RXF 36 se veut encore plus rigide que ces deux références.

En interne, la construction “twin tube” de la fourche permet de maintenir une pression optimale, de ne pas plonger dans le débattement trop rapidement tout en conservant de bonnes capacités d’absorption des chocs.

CR8V3061.jpg La plage réglages offerte est large puisqu’on compte 24 positions de réglage de la compression basse vitesse, 5 positions pour les hautes vitesses et 24 positions pour le rebond à basse vitesse.

Sur la balance, la fourche affiche entre 2,080kg et 2,150kg en fonction de la version choisie.

CR8V3012.jpg Au moment de monter sur son vélo, la marque rappelle qu’il est important de régler dans un premier temps la chambre principale à son poids avant d’ajuster, dans un second temps, la troisième chambre d’air au bas de la fourche. Cette troisième chambre d’air vient remplacer les “tokens” utilisés chez les marques concurrentes. Si l’utilisateur vient à talonner trop vite, une augmentation de la pression dans cette troisième chambre permet de supprimer le problème.

CR8V4692.jpg À l’inverse, si la fourche manque de sensibilité, baisser le volume d’air dans la chambre principale tout en conservant celui dans la troisième permet de répondre à la problématique.

La fourche est déjà disponible et son tarif devrait être équivalent à celui de sa “petite soeur”, soit environ 1349 euros.

www.ohlins.com