Marotte et Sarrou sur la boîte à Montichiari

3 avril 2017 — Olivier Béart

La 3e manche de l’Internazionali d’Italia Series s’est tenue ce week-end dans les petites ruelles et autour du village de Montichiari. Avec son statut UCI HC (Hors Catégorie), elle a attiré 12 des 20 pilotes les mieux classés au ranking mondial actuel ! Si le jeune Suisse Lars Forster s’est imposé de fort belle manière, on retiendra aussi les 2e et 5e places de Maxime Marotte et Jordan Sarrou. Julien Absalon n’a par contre pas terminé. Explications et réactions :

Avec un plateau hyper relevé, la 3e manche des internationaux d’Italie est à nouveau un bel indicateur de l’état de forme de quelques-uns des meilleurs bikers de la planète. En fait, à part les membres du team Scott-Sram qui se remettent encore de leur Cape Epic, il ne manquait pas grand monde sur la ligne de départ avec Absalon, Marotte, Tempier, Sarrou, Fontana, Vogel, Carod, Fluckiger,…

Pourtant, c’est un petit jeune qui va créer la “surprise” : Lars Forster. Si on met le mot surprise entre guillemets, c’est que le Suisse n’en est pas à son coup d’essai. Après plusieurs très belles performances en Coupe du Monde l’an dernier pour sa première année chez les Elites, il a décroché sa qualification pour les Jeux Olympiques de Rio dans le pays où elle est probablement la plus difficile à obtenir avec la France. Après une course parfaite, il s’impose devant Maxime Marotte. 8e de la première manche et deux fois 2e sur les suivantes, le Français de chez Cannondale endosse le maillot bleu de leader qu’il chipe à Marco Fontana, 3e ce week-end.

Lars était vraiment très fort et je pense qu’il sera compétitif sur les Coupes du Monde aussi.

Je pense que peu de monde attendait une telle performance de ma part, explique Forster, mais moi je savais que j’étais bien et j’ai pris le départ très confiant même si j’avais le n°30 ce qui m’a obligé à batailler ferme dans le premier tour pour rejoindre les leaders. L’an dernier, une blessure m’a écarté en fin de saison, mais je suis de retour” ! Voilà ses adversaires prévenus et Maxime Marotte confirme : “J’ai essayé de combler le trou mais je n’y suis pas parvenu. Lars était vraiment très fort et je pense qu’il sera compétitif sur les Coupes du Monde aussi. Pour ma part, le circuit ne me convenait pas vraiment et j’ai lutté contre la grippe toute la semaine mais finalement je ne m’en sors pas trop mal.”

Jordan Sarrou réalise une belle course en terminant 5e, non loin de l’Espagnol Valero et juste devant un Stéphane Tempier toujours un peu enrhumé. Titouan Carod est 8e devant de grands noms comme Vogel, Fluckiger et Litscher. Hugo Drechou est 27e et Neilo Perrin-Ganier 30e. Julien Absalon n’a pas terminé la course, sans que nous en connaissions la raison à ce stade. Mais il semble qu’il ne soit pas encore débarrasser de ses soucis d’allergies de début de saison…

Chez les Dames, Linda Indergand a réalisé un grand numéro en s’imposant avec plus de 3 minutes d’avance sur Alessandra Keller et Gunn-Rita Dahle. La championne du Monde Annika Langvad effectuait son retour à la compétition après une pause pour se consacrer à ses études et elle termine 4e. Côté Français, Hélène Clauzel finit à une belle 16e place et Margot Moschetti pointe à la 23e position.

Résultats complets