Ce dimanche de Pâques sonnait le retour de la descente VTT en Belgique avec la première des cinq manches de la Lotto DH1. Et comme de coutume depuis plusieurs années maintenant, c’est Chaudfontaine qui a ouvert les hostilités. La bataille a été belle et le vainqueur plutôt inattendu !

Désormais classique, la piste de Chaudfontaine demeurait globalement inchangée avec une première partie rapide et physique, avant que les choses se corsent dans la seconde moitié de la trace nettement plus technique et pentue, sans oublier l’inévitable pont provisoire sur la rivière menant à la ligne d’arrivée.

Malgré un peu de pluie le samedi, jour des entraînements, la piste était particulièrement sèche et rapide ce dimanche, mais aussi relativement piégeuse. De nombreux pilotes sont d’ailleurs partis à la faute lors des deux manches de qualifications mais aussi dans la superfinale qui, comme d’habitude, réunissait les 40 pilotes les plus rapides des qualifs.

Avec les deux hommes forts de la saison 2016 blessés – Nicolas Mathieu et le champion de Belgique Grégoire Pazdziorko (qui était tout de même au départ malgré une fracture de la clavicule il y a… deux semaines !) –, des pilotes étrangers présents en nombre et des jeunes espoirs de la discipline bien décidés à bouleverser la hiérarchie, la course s’annonçait plus ouverte que jamais. Et on n’a pas été déçus !

C’est malgré tout Grégoire Pazdziorko (photo) qui signe d’emblée le meilleur temps de la première manche de qualification, devant le jeune et surprenant Tanguy Decock, suivis de Nicolas Simon, 3e.

Lors de la seconde manche, c’est Tanguy Decock (photo) qui prend cette fois les commandes, devant Grégoire Pazdziorko et le Français Ambroise Hébert. Entre Decock obligé de confirmer et Pazdziorko contraint d’ouvrir les gaz en grand pour défendre son statut de n°1 de la descente belge, voilà qui promettait une superfinale plus qu’intéressante.

Celle-ci va finalement tourner à l’avantage de l’outsider et pilote Junior, Tanguy Decock, qui sera le seul à descendre sous la barre des 1min10s ! Pour son premier podium scratch, il est entouré de Grégoire Pazdziorko, qui décroche une belle 2e place malgré sa blessure, et Nicolas Simon, 3e (photo), qui s’offre un joli cadeau d’anniversaire !

Derrière ce trio 100% belge, on retrouve une brochette de six pilotes étrangers, parmi lesquels l’Allemand Jannik Abbou et le Néerlandais Floris Snoeren (photo), Champion des Pays-Bas en titre, qui complètent le top 5.

Tanguy Decock s’impose logiquement dans la catégorie Juniors devant l’Allemand Nino Zimmermann et Vincenzo Lazzara (photo), tandis que Grégoire Pazdziorko fait de même chez les Elites devant Nico Simon et Jannik Abbou.

On retiendra aussi la belle performance de Nicolas Lamy qui, avec son vélo d’enduro en 29″ et son sac à dos (pour la protection dorsale), est resté un long moment dans le hot seat. Il termine finalement 8e Elite et 11e au scratch !

Du côté des dames, Roos Op De Beeck (photo) l’emporte face à son unique concurrente, Laurence Vuylsteke.

Chez les cadets et minimes, la victoire revient respectivement au Français Arnaud Pardoens (photo) et au Néerlandais Dies Moelker.

Robin Molders s’impose quant à lui en Master 1 et Frédéric Abbou (photo) en Master 2.

Rendez-vous dans un mois, les 13 et 14 mai plus précisément, pour la deuxième manche de la Lotto DH1 2017 qui fera son grand retour sur la mythique piste de Bouillon !

Résultats complets bientôt disponibles.

Site web : www.dh1.be

Partager cet article :