Marathon | Grand Raid Godefroy 2016 : 160km pour un mythe

Sport
12 septembre 2016 — Christophe Bortels

20 ans ! Voilà 20 ans que le Grand Raid Godefroy a vu le jour et, à l’époque, il était un de pionniers dans la catégorie des marathons. Aujourd’hui, c’est plus que jamais une référence  et, pour la troisième année depuis sa renaissance, il a une fois de plus prouvé son statut de référence avec une première boucle de 90km qui fait encore plus la part belle aux singletracks. Vojo était de la partie au vous plonge au coeur de la course !

6h48

grand-raid-godefroy-2016-cp1
Le genre de carte postale dont on ne se lasse pas : quand les premières lueurs du jour rencontrent les dernières minutes d’éclairage public. Il est 6h48 : Bouillon s’éveille.

7h05

grand-raid-godefroy-2016-01
La pression monte à 10 minutes du start, il est temps d’aller prendre place sur la ligne de départ…

7h16 / KM 0

grand-raid-godefroy-2016-02
7h16 : c’est parti ! Les 88 fadas inscrits sur le 160km, la plus longue distance de ce Grand Raid Godefroy, prennent le départ. Ils sont accompagnés de ceux du 130, au nombre de 66. Les 90, 70 et 45km partiront plus tard.

7h19 / KM 1.2

grand-raid-godefroy-2016-03
Les coureurs quittent la ville de Bouillon. C’est le début d’une très longue journée !

8h00 / KM 14

grand-raid-godefroy-2016-04
Au premier ravitaillement : petite surprise ! Ce sont trois coureurs du team Raes, dont notre reporter/marathonien Martin Dupuis (inscrit sur le 130km, qu’il terminera 4e), ainsi que Wim Tollenaere (en arrière-plan… il en est à sa 10e participation au 160km !) qui pointent aux avant-postes à proximité du premier ravitaillement. Tous les quatre sont de très bons marathoniens, mais on ne les attendait pas en tête. Et pour cause : le groupe des favoris a loupé une flèche et s’est offert une petite boucle supplémentaire !
grand-raid-godefroy-2016-cp3
On en prend déjà plein les yeux, comme ici au km 14 avec cette vue imprenable sur le célèbre Tombeau du Géant.

9h00 / KM 33

grand-raid-godefroy-2016-05
Cette superbe descente au cinquième du parcours nous donne l’occasion de faire un petit topo sur les forces en présence. On constate que les favoris ont refait leur retard. A ce moment là, c’est Bram Saeys, vainqueur l’an dernier, qui mène le groupe de tête.
grand-raid-godefroy-2016-06
Il est suivi de Ken Van Den Bulke et Julien Delaet, qui souffrent pour suivre l’homme de tête qui multiplie les attaques. Mais ne va-t-il pas se griller ?
grand-raid-godefroy-2016-07
Derrière Julien, Philip Van Hemelen pointe à la 4e place du groupe. Il est suivi par David Osaer, qui pointe en tête du 130km.
grand-raid-godefroy-2016-08
Clément Fernandez, 22 ans et benjamin du groupe, ferme la marche en tentant de se ravitailler un peu.
grand-raid-godefroy-2016-09
Viennent ensuite Wim Tonnelaere et Martin Dupuis (130km).
grand-raid-godefroy-2016-10
Suivis de Pascal Vandenrijdt (130km) et Jan-Frederik Finoulst.
grand-raid-godefroy-2016-11
On termine ce petit topo par Stijn Van Boxstael, alors 11e du groupe et 8e des participants au 160 après un départ prudent qui va s’avérer payant au final.
grand-raid-godefroy-2016-cp2
Et pour le plaisir des yeux, une nouvelle petite carte postale avant d’aller retrouver les pilotes un peu plus loin sur le parcours…

9h56 / KM 53

grand-raid-godefroy-2016-12
Un petit groupe a pris les commandes de la course. On y retrouve Julien Delaet, Clément Fernandez, Ken Van Den Bulke, Bram Saeys et Philip Van Hemelen. 20m derrière, on aperçoit également Stijn Van Boxstael qui a (presque) recollé à la tête de course.

10h54 / KM 73

grand-raid-godefroy-2016-13
20km plus loin, pas de changement : on retrouve le même groupe aux commandes.
grand-raid-godefroy-2016-14
Et toujours Stijn Van Boxstael en embuscade, une bonne dizaines de secondes derrière.

11h39 / KM 87

grand-raid-godefroy-2016-15
L’an dernier, les choses s’étaient décantées sur la fin de la boucle de 90km, avant de repasser à Bouillon et d’entamer la boucle des 70. Eh bien rebelotte cette fois-ci ! Au km 87, on ne retrouve en effet plus que trois hommes en tête : Clément Fernandez, Julien Delaet et Ken Van den Bulke.
grand-raid-godefroy-2016-16
Bram Saeys n’est qu’à quelques secondes du trio, mais il semble payer sa fougue du débout d’épreuve…

11h56 / KM 92

grand-raid-godefroy-2016-17
A la sortie de Bouillon, les quatre hommes de tête doivent affronter un impressionnant passage à gué. L’occasion d’apprécier les différentes techniques de traversée ! Un bon test pour les roulements du vélo de Ken…
grand-raid-godefroy-2016-18
4 minutes derrière, on retrouve Stijn Van Boxstael. Le coureur Wilier a tenté le passage sur le vélo, mais la profondeur l’oblige à poursuivre à pied.
grand-raid-godefroy-2016-19
Son co-équipier Philip Van Hemelen, qui pointe à une minute, est lui aussi contraint de porter le vélo.

12h54 / KM 113

grand-raid-godefroy-2016-20
Le quatuor aux commandes s’est à nouveau transformé en trio, constitué de Ken van Den Bulke, Julien Delaet et Clément Fernandez qui commence à tirer un peu la langue. Même s’il sort d’une saison composée de nombreux marathons UCI, c’est la première fois qu’il s’élance sur une telle distance alors que ses deux compagnons sont plus expérimentés.
grand-raid-godefroy-2016-21
Bram Saeys a lâché prise et s’est même fait passer par Stijn Van Boxstael (photo), qui est alors à 3 minutes de la tête de la course.

14h15 / KM 140

grand-raid-godefroy-2016-22
Ce qui devait arriver arriva : le groupe de tête a explosé et on retrouve pour la première fois de l’épreuve un homme seul aux commandes : Ken Van Den Bulke ! Venu seul, sans aucune assistance, il a profité du passage par le centre de Bouillon pour enfiler un petit Camelbak qu’il avait pris soin de planquer à côté de la table de ravitaillement juste avant le départ.
grand-raid-godefroy-2016-23
Julien Delaet, 2e, est à 1min30.
grand-raid-godefroy-2016-24
Stijn Van Boxstael a encore grappillé une place et pointe à une vingtaine de secondes de Julien Delaet…
grand-raid-godefroy-2016-25
… tandis que Clément Fernandez n’est qu’à 15 secondes du 3e. Les écarts sont minuscules vu la distance !

14h52 / KM 154

grand-raid-godefroy-2016-26
A quelques kilomètres de l’arrivée, Ken Van Den Bulke ne lâche rien et continue à rouler très fort.
grand-raid-godefroy-2016-27
Stijn Van Boxstael poursuit quant à lui sa folle remontée et a dépassé Julien Delaet pour s’emparer de la 2e place ! Mais il compte 3 minutes de retard sur Van Den Bulke…
grand-raid-godefroy-2016-28
Julien Delaet apparaît une bonne minute après Van Boxstael. Mais le vainqueur de l’édition 2014 et 2e l’an dernier est coutumier des finals explosifs et on parie qu’après ce petit coup de mou, il y a de grandes chance qu’il nous sorte un final d’anthologie.
grand-raid-godefroy-2016-29
Il est suivi 2min30 plus tard par Clément Fernandez.
grand-raid-godefroy-2016-30
L’écart est par contre bien plus important derrière puisqu’il faut attendre 14 minutes avant de voir apparaître le 5e, Philip Van Hemelen.

15h07 / KM 160 (arrivée)

grg_marathon_2016_-podium_classement_bouillon_copyright_obeart_vojomag-8
Après 7h53 d’effort, Ken Van Den Bulke passe la ligne d’arrivée en trouvant encore la force de faire un wheeling (un peu hasardeux) et avec un grand sourire. Il remporte la distance mythique de cette édition des 20 ans du Grand Raid Godefroy !
grg_marathon_2016_-podium_classement_bouillon_copyright_obeart_vojomag-9
Peu après lui, c’est Julien Delaet qui pointe le bout de son casque. Comme on s’y attendait, il a trouvé les forces nécessaires pour placer une dernière accélération sur la fin et remonter Stijn Van Boxstael. Clément Fernandez passe la ligne en 4e position avec à peine plus d’une minute de retard. Les quatre premiers se tiennent en seulement 6 minutes après 8h d’effort, c’est dire !

Et voici les podiums, où on retrouve dans l’ordre le 160km puis les 130, 90, 70 hommes, 70 dames, 44 e-bike, 45 hommes et dames. Sans oublier bien sûr les bénévoles dont vous pouvez voir une petite partie avec leurs t-shirts rouges autour de Ken Van Den Bulke et dont on salue le travail remarquable qui permet au Grand Raid Godefroy de figurer dans le “hall of fame” des plus belles épreuves belges, voire même européennes ! Rendez-vous en 2017 !

Tous les classements sont disponibles sur le site www.chronorace.be