Enduro Jura by Julbo de Noël : FBM invite ses potes

4 janvier 2017 — François Bailly-Maître

Vous souvenez-vous de cette période de pluie continue au début du mois de juin ? C’est à ce moment-là que notre testeur Manu était parti à la découverte des sentiers du Jura à l’occasion de l’Enduro Jura de François Bailly-Maître. Si le potentiel des sentiers était incontestable, la météo les a toutefois rendus un tantinet moins attrayants. Pour rectifier le tir et pour préparer de la meilleure des manières l’édition 2017, François Bailly-Maître a invité ses potes et une flopée de bons riders à passer une journée conviviale de ride dans les feuilles recouvrant les spéciales de la course. Récit : 

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-15“L’idée un peu saugrenue m’est venue lors d’une sortie avec les membres de l’organisation de l’Enduro Jura. Cela fait maintenant 1 mois qu’il n’est pas tombé une goutte de pluie sur les montagnes du Jura et le soleil fait son oeuvre en séchant les chemins. On se dit alors, en contraste avec le temps du mois de juin dernier, que nous pourrions organiser un enduro de Noël. Difficile de réorganiser un événement en mode course en moins de 10 jours, mais un petit ride collectif avec une petite vingtaine de riders serait le top.

L’idée est lancée, les premiers contactés valident leur présence et on est déjà à bloc. Notre remorque 20 vélos est pleine.

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-4Le jour J, entre Noël et Nouvel an, le rendez-vous est posé à 10h pour une grosse journée. Café et croissants attendent les heureux participants. Des pro tels que Jey Clementz, Pauline Dieffenthaler, Pich Georges ou Flo Golay font partie de la bande. On retrouve aussi les amateurs du coin et le personnage de l’Est en la personne de Vince Haulet, le mix est parfait.

On nous apprend qu’il fait 11° de plus ici que dans les plaines sous le brouillard…

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-16Au programme: 3500 m de D- pour 5 grosses navettes. La région se prête vraiment bien à la pratique et aux remontées en camionnette car tous les départs de trails sont accessibles par la route. On a surpris les gars par la technicité et la beauté des sentiers, et bien sûr, par celle des paysages : « Ça change des Vosges, n’est-ce pas  les gars? » Rires.

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-2Comme convenu, la chaleur était au rendez-vous dans les parties hautes et on a vite oublié qu’on était le 28 décembre. La journée commence pourtant assez mal car après 10 minutes de descente on avait déjà perdu un poignet, un dérailleur arrière et une crevaison s’était présentée. Heureusement, nous en sommes restés là et la suite de la journée n’a été que réussite.

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-10Côté trails, nous avons revisité l’Enduro Jura pour le plus grand plaisir des participants. Au total, nous avons parcouru 7 spéciales pour 3500 m de dénivelé négatif. Notre préférée, « La tendue », nous a servie d’apéritif : 9km et 750m de D- avec, comme bouquet final, une variante sur une crête où la course ne pourra malheureusement jamais passer ! C’était l’occasion de voir différemment l’offre VTT du coin.

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-3Après une 2e montée en camionnette, on file sur une crête facile et ludique en pédalant face à de superbes panoramas. On enchaîne ensuite avec un trail en deux parties: la première est très rythmée à flanc de falaise, puis on bascule sur un chemin tracé pour l’Enduro. Des sections raides et techniques ne permettent pas à tous de passer. Le Jura, c’est engagé !

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-8Petite pause obligatoire pour profiter de la gastronomie locale (comté, morbier et autres douceurs du Jura…)

On attaque alors le petit défi du jour : un portage en mode digestion (où Flo Golay nous a bien énervés avec son e-bike.) À l’arrivée, le panorama est plutôt chouette. On distinguerait presque des ambiances de Sud de la France. La descente suivante est très raide et trialisante avec un beau petit pierrier qui nous a donné l’occasion de grimper faire quelques photos.

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-17Sur les plateaux jurassiens, on enchaîne avec un de nos best-sellers, la spéciale du « Saut du chien », dont une partie a été réaménagée par les bénévoles en 2016 (le sentier était impraticable avant cela.) Raide, beau et engagé, il est juste dommage que le trail soit coupé par la route départementale.

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-9Enfin, pour profiter du coucher de soleil, on file plein sud pour un trail bien connu dans le coin. Une fois au bout, tout le monde semble s’être régalé !

Pour Jérome Clementz : « On a connu le spot dans la boue et des conditions apocalyptiques en juin dernier lors de l’édition de l’Enduro Jura. Malgré la pluie, la boue et le froid, on à pu voir le potentiel de la région. Quand François et son équipe nous ont invités pour une pure journée de ride en hiver et sur le sec, il était difficile de résister. Au final on se retrouve à une vingtaine de riders motivés par une journée fraîche mais ensoleillée. Croissants et café dans la bonne humeur, pas de chrono, pas de pression mais tout le monde a envie de faire le plus de runs possibles dans la journée.

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-18En bon professionnel de l’encadrement, François nous a fait commencer par une crête vallonnée afin de nous échauffer et pour nous faire découvrir un beau panorama du Jura. On ouvre les vestes, plus personne n’a froid et on attaque la descente. Nous nous sommes arrêtés au couché du soleil en poussant jusqu’au bout tellement c’était bon. On s’est seulement accordé une micro pause jambon-comté. Une journée de bonheur à rider dans les feuilles mortes, les cailloux, les racines et les pentes raides du Haut-Jura. Rien n’était à jeter, surtout avec une communauté de riders réunie par simple plaisir grâce à l’invitation de l’équipe de l’Enduro Jura. On se revoit en juin en espérant les mêmes conditions. »

Pour le repas du soir, on remet le couvert avec les motivés : une bonne raclette au bleu ! Encore une bonne dose de fromage pour le moment où l’hiver arrivera !

enduro-jura-noel-ride-fbm-2016-vojo-paul-humbert-11Du côté des organisateurs, on est super heureux d’avoir reçu tout le monde pour un événement unique et hors du commun où chacun à l’air de s’être régalé ! C’était aussi l’occasion pour nous de montrer le potentiel du secteur pour l’enduro !”

Texte : François Bailly-Maitre

Photos : les riders – Pierre Charles Georges, Jérôme Clementz, Pierre Henni…

Redécouvrez notre expérience sur l’Enduro Jura 2016 : www.vojomag.com/enduro-jura-reprendrez-bien-de-boue/